Pro B : Antibes trébuche à domicile, Pau et Fos assurent

Tous les résultats de la soirée de Pro B.

Pau Lacq Orthez – Denain : 92-89

En géographie, ce sont près de 1000kms qui séparent les deux villes. En Pro B, l’écart est bien plus faible avec seulement 3pts. Claude Bergeaud a eu peur, mais son équipe l’a bien emporté. Il faut dire que CJ Jackson a été exceptionnel (29pts et 15rbds pour 44 d’évaluation). En face, Denain a tout tenté en poussant les Palois dans leurs derniers retranchements. Malheureusement, le manque de rotation n’a pas aidé les visiteurs.

Charleville Mézières – Le Portel : 69-72

Après une première mi-temps bien gérée (44-32), l’équipe de Eric Gérard s’est fait asphyxiée dans le troisième quart temps par les carolomacériens. Sous l’impulsion de Pistre et Toney (14pts chacun), les locaux sont même repassés devant avec aisance. Toutefois, les portelois, même avec un Sherman Gay en dessous de ses standards habituels, ont bien mieux géré leur fin de match. A noter, la belle performance de Armand Charles (17pts et 8rbds).

Bordeaux – Lille : 88-98

Après une défaite rageante à Nantes, Bordeaux souhaitait se racheter. Sans Nate Carter blessé, la tâche s’annonçait compliquée. Et pourtant les JSA sont repartis sur les mêmes bases que le week end dernier avec un match très serré et engagé. Ni Lille, ni Bordeaux n’a réussi à creuser l’écart pendant le match. Et comme les Bordelais ne sont pas des spécialistes du money-time… Ils se sont écroulés en toute fin de match. Les JSA échouent à 10pts malgré les bons matchs de Guichard (24pts) et de Humphrey (31pts). A Lille, Siggers a encore assuré avec un match plus que complet : 25pts, 9rbds, 5pds.

Hyères Toulon – Saint Vallier : 84-89

Match offensif à Hyères entre le HTV et Saint Vallier. Le jeune Axel Julien s’est illustré avec 23pts. Le français a été bien épaulé par l’intérieur Terence Dials (21pts et 6rbds). Néanmoins c’était trop peu pour espérer battre Saint Vallier. Laurent Pluvy a pu s’appuyer sur sa triplette américaine Booker-Rouse-Craven qui inscrit 52pts. Les visiteurs repartent avec la victoire, pendant que le HTV reste en deuxième partie de tableau.

Aix Maurienne – Bourg en Bresse : 83-65

Quand deux équipes qui visent les play-offs s’affrontent, en général ça donne un match serré. Pourtant l’équipe de Frédéric Sarre a pris l’eau face au beau collectif d’Aix Maurienne et ses quatre joueurs au dessus de 10pts. Dès la mi-temps, l’écart était fait en faveur des coéquipiers de Joachim Ekanga-Ehawa (23 à l’évaluation). En face, Braud (19pts) et Monds (19pts) étaient bien trop seuls pour espérer l’emporter. A l’évaluation, l’écart est encore plus flagrant : 101-66.

Rouen – Nantes : 95-83 

Deux équipes à 40% de victoires selon le très lisible classement de la LNB. Et avec ce match, Rouen est repassé à 50%. Les joueurs de Laurent Sciarra ont bien maitrisé leur sujet. Avec un McKines de gala (23pts et 18rbds), les rouennais n’ont en effet jamais lâché la tête et l’emportent fort logiquement de 12pts. En face, Mathis a été plutôt maladroit (16pts mais à 5/15). Ce soir, les vrais requins étaient au SPO Rouen.

Antibes – Saint Quentin : 84-91

Les hommes d’Alain Weisz avaient l’occasion de continuer leur sans faute avec la réception de Saint Quentin. Après avoir résisté 10 minutes, les visiteurs ont pris un terrible 30 à 14 dans le deuxième quart temps (52-33). Avec un tel écart, on aurait pu penser le match plié, mais dans le sillage de Saaka (22pts) et Lesieu (26pts), le SQBB est revenu. Et ils n’ont pas fait que revenir, puisqu’après un très beau troisième quart temps, les joueurs de Saint Quentin ont mangé du requin pour s’imposer de 7pts au final. Les hommes de Sébastien Lambert s’offrent une victoire de prestige dans le Sud.

Fos sur Mer – Châlons Reims : 78-76

Début de saison complètement raté pour Fos (1V-4D). Autant dire qu’il fallait absolument gagner ce match. Dans le sillage de Choquet (14pts, 6rbds, 7pds) et de Williamson (17pts), les sudistes ont pris un avantage de 8pts durant les vingt premières minutes (41-33). Mais une nouvelle fois, ils n’ont pas réussi à tuer le match en deuxième mi-temps. Le CCRB a fait douter l’équipe de Rémi Giuitta, notamment avec un Tyren Johnson d’attaque (28pts). Heureusement, cette fois Fos n’a pas craqué et l’emporte de 2pts.

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.