Pro B: Bordeaux stoppe Fos, Vichy explose à Reims, Rouen enchaîne

Tous les résultats de la 23ème journée de championnat.

Les choses essentielles –ou totalement superflues- à retenir :

 

1. Fos tombe à Bordeaux, ce qui est sans doute mieux que de tomber dans le bordeaux. Score famélique, adresse en berne : Plus du basket Jeanlain que du basket champagne. 60-57 pour les JSA. Sami Driss revient à la vie (15 pts, 6 rbds, 2 pds), mais Bordeaux semble atteint du syndrome MSB (2/14 à 3 pts). Côté Fos, Bill Clark a du cramer son forfait mardi dernier (8 pts à 2/10 cette fois-ci).

 

2. Certains ont critiqué Jerald Fields. Il reste un des rares US de la division capable de faire 20 d’éval en marquant 6 pts, même si 7 contres, ça aide toujours. Privés de Ramseyer, et malgré un bon Fergerson (20 pts), Nantes tombe face à Denain, 78-84. Lamine Kante (27 pts, 31 d’éval) assure dans ses chaussures.

 

3. Les nouveaux riches Antibois s’imposent à Lille (68-72), et reviennent ainsi à une victoire de ceux qui ne seront pas en vacances dans quelques semaines. Benjamin Monclar sort de sa boite (15 pts), et Steve Essart a toujours l’air coincé dans la sienne (3 pts, 1/5). Jeff Allen (11 pts, 10 rbds) et Moussa Badiane (13 pts, 9 rbds) tiennent la maison. En face, Steffon Bradford est rentable (14 pts, 7/10). Le reste, euh…

 

4. Le duo de coaches « woolmark » de St Vallier, célèbre pour ses pulls en laine à en faire palir une boutique Phildar, connaît la défaite pour une septième fois consécutive, dans le derby du Rhône-Alpes. Aix Maurienne a perdu à Quimper, et comme souvent après une défaite, ça poutre sévère à Marlioz. 110 d’éval à 48, 38 rbds à 27, un Joachim Ekanga des grands soirs (17 pts, 5/8 à 3pts). Bref, une boucherie, 93-67.

 

5. Depuis quelques matches, l’ALM opte pour le 50/50, en terme de résultats. Rémy Valin devrait se méfier du fait qu’à force, les dirigeants pourraient bien choisir d’appeler un ami. Le Portel vient s’imposer en Normandie, 89-96, avec un Jean-Philippe Ludon (17 pts, 5 fautes) des grands soirs. Wood (17 pts, 11 rbs) et Rowland (18 pts, 10 pds) continuent à usiner, mais sans succès.

 

6. Boulazac sort indemne du traquenard burgien, 75-83. Assez propre dans le jeu (24 bp en tout), les équipes se sont tiré la bourre 40 minutes ou presque. Bien ciblé, Ferchaud est resté muet (2 pts en 21 min). En face, Dubiez n’a pas été plus en réussite (2/7 à 3 pts). Amadi McKenzie (19 pts, 9 rbds, 4 pds) et Darryl « l’amortisseur » Monroe (23 pts, 10 rbds) ont dévasté la raquette de la Jeu. Ousmane Barro a quand même eu le temps de faire souffrir un peu le BBD (16 pts, 10 rbds).

 

7. Privés de William Hervé, les joueurs d’Olivier Cousin se sont fait vaporiser à Beaublanc, 95-50. 33 d’éval cumulée, 14 sans Pele Paelay. Le CSP, 134 d’éval, a eu à peu près autant de finesse qu’une division de panzers. Raph’ Desroses fait à peine moins bien que Quimper, à l’évaluation. On arrête là.

 

8. C’est pas qu’on s’inquiète pour Germain Castano, mais le 2-8 sur les 10 dernières sorties commence à faire un peu peur. Boulogne paie son entame de match hasardeuse (21-32), et tombe face à une équipe normande méconnaissable. Jonathan Rousselle (17 pts, 3 rbds, 6 pds) et Fernando Raposo (17 pts, 11 rbds), les deux plus jeunes de l’effectif, sont les seuls à vraiment assurer, côté boulonnais. A Rouen, on a fait tomber la pluie (13/21 à 3 pts), et les cadres assurent : Siggers (16 pts à 80%, 5 rbds, 6 pds), Poupet (23 pts, 4 rbds, 4 pds), Dia (22 pts) et Dunn (12 pts, 10 rbds). Score final 76-99.

 

9. Vichy explose à Reims. Mathieu Guichard sauve les meubles (18 pts sur 47, et 14 d’éval/38), alors que les huissiers sont passés pour le reste. 28.6% de réussite, 56.2% aux LF… Un soir sans… Reims déroule et relance Olivier Kolb, qui met les pieds sur le terrain pour la première fois de la saison. Carter (20 pts) et Mels (18 pts) jouent les leaders offensifs. CCRB 83-47 Vichy.

 

Comme ça, en passant :

• Benoît Gillet est le MVPire de la journée. -6 d’éval en 23 minutes, notre shooteur nordiste préféré devait sans doute avoir les deux bras dans la même manche. Désolé.

• Lille, 62 d’éval. Le comble pour des Nordistes. 62, méfie te !

• 7e défaite pour St Vallier, frustrant pour Laurent Pluvy, qui fait un gros travail avec peu de moyens.

• 17 pts, 7 pds pour Simon Darnauzan. On attend la réaction de Laurent Sciarra.

• Evreux, 4/24 à 3 pts. Abyssal.

• Highway to Nationale 1, pour Quimper et Vichy. Ca devient dur.

 

Les titres auxquels vous avez échappé :

• A Boulogne, Rouen sort du bois

• Du Limoges incassable

• Châlons rince Vichy

 

 

par Personne.

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (4)

  1. experballistique

    quimper s est fait pulvériser!!!!!!!!!!!!sinon boulazac ne lache rien et chalon toujours dans la course.une fin de saison qui s annonce passionnante!

  2. BCMers

    Je suis décidément de plus en plus impatient de revoir Rousselle faire la pré-saison du BCM cet été…

  3. Carl

    Plus du basket Jeanlain que du basket champagne …. Faut se taire quand on n'a pas vu le match …Le match était très porté sur la défense…et c'est ce qui a permis au JSA de l'emporter