Pro B : Boulogne chute à Aix Maurienne, Rouen dans le rôle du bourreau

La seizième journée de Pro B a montré que la hiérarchie pouvait parfois être bousculée.

Aix Maurienne-Boulogne sur mer : 88-86
Tsagarakis-UrbanPB-large-BenoitDujardinFin de série pour le SOMB en terre savoyarde. Cependant, les joueurs d’Antoine Michon ont du aller jusqu’en prolongation pour l’emporter. Dar Tucker aura fait parler la poudre avec 25 points (mais à seulement 35% de réussite). Très agressif, Aix-Maurienne aura bien su provoquer son adversaire (32 fautes pour les Boulonnais).  Les 50 points du duo Peacok/Tsagarakis n’auront donc pas suffit à faire la différence.

Souffel-Fos sur mer : 62-68
Après une série de quatre défaites consécutives, Fos sur mer retrouve enfin le goût de la victoire. L’intérieur américano-jamaicain Sherman Gay n’y est pas pour rien avec un match à 15 points et 4 rebonds en 22 minutes. Il est d’ailleurs le seul fosséen à présenter une évaluation à deux chiffres (18). Dans ce match serré, la plus grande réussite du FOPB (45,5% à 41,8%) a permis de faire la différence. Il reste que l’ensemble reste fragile et demandera confirmation lors de la prochaine journée de championnat face à Rouen.

Boulazac-Nantes : 90-77
Boulazac va mieux et c’est Nantes qui n a fait les frais malgré une énième grosse prestation d’Allen Dhuram (21 points et 9 rebonds) mais surtout de Wesley Witherspoon (30 points en 33 minutes). Mais le BBD a lui pu compter sur davantage de solutions offensives et un Tyler Smith en grande forme (24 points et 12 rebonds pour 38 d’évaluation). Il manque encore une victoire aux Périgourdins pour pouvoir présenter un bilan équilibré (7 victoires pour 8 défaites).

Evreux-Orchies : 87-52
Face à l’ALM Evreux, Orchies n’aura eu aucune chance (107 à 34 pour l’évaluation). Après avoir résisté un quart-temps (18-17 pour Evreux), le promu nordiste a ensuite plongé n’inscrivant par exemple que 9 points durant le deuxième quart-temps. Pierre-Etienne Drouault en a profité pour réaliser son meilleur match de la saison (17 points et 8 rebonds) avec également un bon apport du duo Pamba/Pinda (19 points à eux-deux). En résumé la soirée quasi-parfaite pour les Ebroiciens.

Denain-Poitiers : 77-68
Poitiers ne s’en sort toujours pas en Pro B; cette fois-ci c’est Denain qui a pris le dessus sur les Pictaviens lâchés par leur adresse (37,8% de réussite). Pourtant l’intérieur Laurence Ekperigin a une nouvelle fois bien noirci sa feuille de stats (10 points et 16 rebonds). Mais en face Denain a pu compter sur un groupe plus cohérent porté par Brandon Brown (22 points et 11 rebonds). Seul point négatif sur cette rencontre : le manque d’apport du banc (12 points).

Rouen-Saint Vallier : 76-75
Autrefois victime, le SPO a cette fois-ci pris le costume de bourreau face à Saint Vallier ne s’imposant que sur la plus petite des marges. Dans ce succès, qui confirme le renouveau normand, LaMarshall Corbett a eu une importance primordiale avec ses 21 points et 5 fautes provoquées. Le seul point négatif concerne le nombre de balles perdues (16) encore trop nombreuses. Mais le plus important pour Rouen était de retrouver une dynamique positive après avoir été au bord du précipice.

Lille-Saint Quentin : 78-86
Comme plusieurs fois cette saison, Lille a montré qu’il savait commencé un match mais pas le finir. Et quand il n’y a pas de répondant dans la raquette (35 rebonds à 18), cela complique encore un peu plus la tâche des Nordistes. Les Picards, eux, ont pu compter sur un bon Julien Lesieu des deux côtés du terrain (18 points et 10 rebonds) et un Olivier Romain cohérent (18 points, 5 rebonds et 9 passes décisives). De bons arguments pour se mêler à la lutte pour les playoffs.

Le Portel-HTV : 85-79
Pour l’équipe varoise, la mauvaise première période (41-29) aura eu l’effet d’un boulet. Car après les hommes de Laurent Legname auront laissé trop de jus à tenter un retour à la reprise malgré le récital offert par Jonathan Mitchell pour son dernier match (22 points et 6 rebonds). En face Matthew Gibson aura été au four et au moulin (19 points, 4 rebonds et 5 passes décisives) bien secondé au scoring par Gary Chatuant (18 points avec un 2/3 à trois points).

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.