Pro B : Boulogne retrouve sa première place, Boulazac trébuche face à Evreux

Retrouvez tous les résultats de la 25e journée de Pro B à la sauce bullet.

Tsagarakis-UrbanPB-large-BenoitDujardinFace à un concurrent direct pour le maintien en Pro B, Nantes a fait une bonne opération dans cette 25e journée en l’emportant nettement face à Saint-Quentin (86 à 65). Encore une fois Allen Dhuram a porté son équipe et a terminé la rencontre avec 18 points et 13 rebonds. Trop dépendant du duo Lesieu/Williams (31 points et 13 rebonds), l’équipe picarde n’a rien pu faire et va devoir commencer sérieusement à ce qui se passe derrière. Côté Boulogne, tout va pour le mieux comme en témoigne la victoire obtenue assez confortablement face à Rouen (77 à 58). Zachery Peacock a sorti une prestation digne d’un MVP avec 35 d’évaluation pour ses 34 points et 6 rebonds quand Angelo Tsagarakis a terminé meilleur passeur (7). En face, l’aspect trop tendre des Normands (16 fautes provoquées) les a pénalisé.
Match après match, le HTV s’efforce de déjouer les pronostiques alarmistes d’avant-saison. Cette fois-ci c’est Saint-Vallier qui est passé à la trappe (81-70) réalisant par là une très mauvaise opération comptable. Axel Julien a terminé la rencontre avec la meilleure évaluation (18) mais on retiendra avant-tout la présence au rebond de Nianta Diarra (13). A le voir s’éclater dans le Var, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il aurait pu rendre bien des services au Havre, son club précédent. Pour le voisin Fos sur mer, la victoire a aussi été au rendez-vous (86-71 contre Denain) avec un Chris Davis omniprésent (19 points, 8 rebonds et 4 passes décisives), ce qui a ainsi permis de compenser l’absence de l’intérieur Sherman Gay.
Malgré les récents changements, Boulazac a du mal à retrouver une dynamique et a concédé une nouvelle défaite face à Evreux (77 à 68). Dernier arrivé, Chris Oliver a toutefois livré un match encourageant avec 11 points et 5 rebonds en 31 minutes. Mais si le BBD veut apercevoir les playoffs, il lui faudra passer à la vitesse supérieure très rapidement. Si le CCRB n’est plus premier, le club de Nikola Antic ne se laisse pas distancer pour autant en faisant tomber Poitiers qui restait pourtant sur plusieurs prestations intéressantes. Au scoring, Ron Slay a fait le taf avec 19 points quand l’intérieur John Turek s’est occupé du rebond (12 prises). Si on y ajoute une adresse correcte au tir primé (43,8% de réussite), cela explique une partie du succès marnais.
Equipe surprise de ces dernières semaines, Aix Maurienne a coulé sur le parquet de Bourg-en-Bresse (91 à 64). Les Savoyards ont manqué de solutions offensives comme en témoignent les 18 points seulement apportés par le banc. En face la JL a bénéficié d’un Guillaume Yango en grande forme des deux côtés du terrain (16 points et 7 rebonds). A n’en pas douter, Bourg sera un des candidats à la montée directe à l’issue de la saison régulière.
Pour Orchies les victoires se font rares alors celle acquise face au Portel fait encore plus de bien (82-81 ap) car elle permet au promu de toujours croire au maintien. Austen Rowland a une nouvelle fois été prolifique avec ses 16 points et 11 passes décisives. Mais dans un match-couperet l’expérience d’un Vasco Evtimov (6 rebonds) a aussi fait du bien. Cependant, il en faudra bien d’autres succès pour rester en Pro B. Pour Lille aussi, la victoire a été obtenue au prix de gros efforts (82-81 ap face à Souffel). Il aura fallu une fin de quatrième quart-temps ultra-canon (26-15) pour obtenir la prolongation. Touché par la soufflante prise en à peine deux minutes, le promu alsacien n’a pas pu inverser la tendance. Il reste que malgré ce succès, Lille reste coincé à la dernière place du classement de  Pro B.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.