Pro B : Boulogne sur mer s’affirme, Boulazac s’enfonce

Retrouvez tous les résultats de la première soirée de la dixième journée de Pro B.

Denain-Souffel : 69-78

Après avoir un peu patiné, Souffel retrouve un peu d’allant et notamment Jacques Alingue, bien plus prolifique que lors de ses dernières sorties (8 points et 13 rebonds). Et pour le scoring le duo Broliron/Davis (33 points à eux-deux) s’est chargé d’alimenter la marque. Denain peut regretter de trop nombreuses pertes de balle (16) ainsi qu’un manque de présence dans la peinture (23 rebonds seulement). Dans ces conditions, difficile, même en étant à domicile, d’aller chercher la victoire face à une équipe pas facile à manier comme Souffel.

HTV-Bourg en Bresse : 88-63

Christophe-LéonardDoucement mais surement le HTV engrange les succès précieux pour le maintien, son objectif premier. Et si l’équipe est relativement jeune, ces derniers ne manquent pas de talent à l’image du capitaine Christophe Léonard auteur d’un match consistant (10 points, 8 rebonds et 3 passes décisives). Euphorique en attaque (56% de réussite au tir primé), la team varoise a terminé avec six joueurs à dix points ou plus. Un match cohérent de leur part, tout l’inverse de la JL Bourg qui peine à trouver de la constance depuis le début du championnat.

Le Portel-Boulazac : 83-60

A la mi-temps il y’avait déjà 49 à 29 pour Le Portel. De son voyage en terre nordiste, le BBD ne gardera pas un bon souvenir mais plutôt des doutes encore plus nombreux. Menacé, l’arrière Jason Siggers a toutefois apporté 19 points mais c’est collectivement que le bas blesse. Sylvain Lautié pourrait ainsi être amené à prendre des décisions drastiques pour ramener un brin de confiance dans le Périgord. Et des victoires, histoire de s’éloigner un peu de la zone rouge…

Lille-Aix Maurienne : 94-83

Lille va mieux et décroche face aux Savoyards d’Aix son troisième succès de la saison. La part d’Emilien Barbry, encore une fois excellent (12 points, 5 rebonds et 6 passes décisives), dans ce renouveau est non négligeable. La confiance aidant, Lille perd moins de ballon (11) et a augmenté ses pourcentages de réussite au tir (50,9%). Mais l’équipe doit encore travailler sur la constance et l’implication en défense. Le 31-21 encaissé dans le dernier quart-temps est là pour le rappeler. La prochaine rencontre, face à Nantes, sera elle importante pour prendre un avantage sur un concurrent direct pour le maintien.

Rouen-Boulogne sur mer : 77-79

Pour le SPO  la défaite est cruelle car les Normands ne doivent leur défaite qu’à un gros shoot à trois points d’Angelo Tsagarakis (qui a terminé avec un 7/13 sur l’exercice). Les joueurs de Laurent Sciarra ont certainement manqué de lucidité dans le money-time après les efforts fournis pour revenir (25-14 en leur faveur dans le dernier quart-temps). Pour le SOMB ce succès est à la fois une piqûre de rappel mais aussi une preuve de la force mentale du groupe. De bon augure pour gérer une saison longue de quarante-quatre matchs…

 

 

 

Crédit photo : Benoit Dujardin

Comments

Commentaires

Comments are closed.