Pro B : Boulogne sur mer solide, grosse victoire pour Lille

Suite et fin de la vingt-neuvième journée de Pro B avec notamment la grosse victoire de Lille contre Orchies.

Loic-Akono-largeSur le parquet de Nantes, Poitiers a eu du mal mais a obtenu l’essentiel avec la victoire (75-72). Encore une fois Karim Souchu a été important en attaque (20 points avec un 4/8 au tir primé) tandis qu’Allen Dhuram a retrouvé ses standards (20 points et 8 rebonds). Mais les Nantais ont manqué de jus pour mieux gérer la prolongation. On n’arrête plus Bourg-en-Bresse actuellement et Saint-Vallier a pu le constater (68-55). Bien tenu défensivement, les Drômois ont aussi subit la foudre d’O’Darien Bassett (28 points) tandis que Devin Booker a été bien présent dans la raquette (10 rebonds). La JL est donc plus que jamais en lice pour la montée en Pro A.
Entre deux candidats aux playoffs, l’avantage est allé aux locaux puisque Le Portel s’est imposé 76 à 71 face à Evreux. Après avoir encaissé un 17-9 dans le troisième quart-temps, les joueurs d’Eric Girard ont su bien réagir dans les dix dernières minutes. Armand Charles s’en tire avec la meilleure évaluation (20) pour ses 13 points, 3 rebonds et 2 passes décisives. En grand danger au classement, Lille est bien décidé à se battre pour assurer son maintien en Pro B. La plus belle preuve en est son éclatante victoire face à Orchies (91-62) un concurrent direct. Euphoriques, les Lillois ont été portés par un énorme Benoit Gillet (11 points, 9 rebonds et 10 passes décisives). En face c’était plutôt la soupe à la grimace comme en témoignent les déclarations d’après-match de l’entraîneur Philippe Namyst.

Quand Julien Lesieu est en mode warrior (24 points et 15 rebonds), il devient très difficile d’arrêter Saint-Quentin. Lors de cette vingt-neuvième journée de Pro B c’est Denain qui en a fait les frais (89-81). Malgré un bon finish, les Nordistes ont manqué de profondeur de banc pour venir titiller encore davantage les Picards. Pour Boulogne sur mer, tout continue d’aller pour le mieux. Accrochés par Rouen, les joueurs de Germain Castano se sont toutefois imposés sur le score de 78 à 70. Zachery Peacock a loupé de peu le double-double terminant avec 19 points et 8 rebonds. Vu sa production constante, on ne voit pas comment le titre de MVP étranger de Pro B pourrait lui échapper.
Enfin le match le plus « WTF » de la vingt-neuvième journée est sans conteste le Souffel-CCRB. Il a en effet fallu trois prolongations aux Alsaciens pour venir à bout de Chalons-Reims (101-98). Dans ce match qui restera dans les annales, c’est Jessie Bégarin qui s’en est tiré avec la meilleure évaluation (18) pour ses 18 points et 6 rebonds.

Crédit photo : Claire Macel

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.