Pro B : Cruelle défaite pour Rouen, Le SOMB toujours en haut

Suite et fin de la treizième journée de Pro B.

Du fight, un buzzer-beater, du beau jeu…. Cette deuxième partie de la treizième journée de Pro B n’a pas manqué de piquant. Petit tour d’horizon.

Boulogne sur mer-Lille : 89-66
Entre le premier de la classe et une équipe située dans le fond du classement il n’y a pas vraiment eu photo. Comme à son habitude, le SOMB a déroulé avec dans le rôle du meilleur scoreur l’intérieur Mehdi Cheriet (17 points). Ce sont en tout cinq boulonnais qui ont pu atteindre ou dépasser la barre des dix unités. Dans le secteur du rebond, Zachery Peacock s’est amusé avec 16 rebonds gobés. Si Boulogne continue sur sa lancée pour le reste du championnat, on ne voit pas comment la montée en Pro A pourrait lui échapper.

Bourg en Bresse-Saint Vallier : 72-59
La JL Bourg va mieux et pour cela elle peut remercier son intérieur Alexis Tanghe auteur d’une belle prestation face à Saint Vallier (24 points et 8 rebonds). Solide jusqu’au bout, Bourg en Bresse a même profité du dernier quart-temps pour accentuer encore un peu plus l’écart (24-17). On relèvera également le match consistant de Simon Darnauzan des deux côtés du terrain (8 points, 5 rebonds et 9 passes décisives). Si elle continue comme ça, la JL pourra à ‘en pas douter assouvir ses ambitions de playoffs.

Boulazac-Fos sur mer : 92-59
Sherman-Gay-large-1-FOPBSi le BBD a remporté une victoire nette et sans bavure, la tension a parfois été palpable au cours de la rencontre puisque plusieurs joueurs, dont Tanguy Ramassamy et David Monds, ont été expulsés pour cause d’échauffourées. Pour évoquer une note plus positive, on peut retenir le match de Thomas Dubiez (19 points) ou bien l’apport dans la raquette d’Aurélien Salmon (7 prises). Côté FOPB, Théo Léon a récolté la meilleure évaluation avec un petit 8. Les hommes de Rémi Giuitta vont en tout cas vite devoir évacuer la tension pour stopper la spirale négative dans laquelle ils se trouvent.

Orchies-Poitiers : 71-69
Si Orchies va mieux ça n’est pas le cas de Poitiers qui continue sa descente aux enfers. Encore une fois les Pictaviens ont failli dans la gestion du money-time avec un 23-18 dans le dernier quart-temps. Austen Rowland a pesé en attaque avec ses 18 points quand Nicolas Taccoen a eu un apport précieux sous le cercle (9 rebonds captés soit un de plus que Vasco Evtimov). Pas assez agressifs sur l’ensemble, les joueurs de Ruddy Nelhomme n’ont intercepté aucune balle ! Difficile dans ce cas de faire douter l’adversaire…

Rouen-Evreux : 64-65
Le basket peut-être un sport très cruel et le SPO Rouen en a fait l’amère expérience dans le cadre du derby normand. En effet, alors que les joueurs de Laurent Sciarra filaient vers la victoire, un trois points au buzzer de Bobby Walker est venu doucher leurs espoirs. Après match, l’entraineur rouennais dira ceci sur le twitter du club : « Tu ne peux progresser que dans la victoire, le spectacle ça ne paie pas. Là on va voir si on veut s’en sortir« . Pour ça Rouen devra attendre le 22 novembre avec la réception du HTV.

Crédit photo : FOPB/FX Rougeot

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.