ALL STAR GAME

Pro B : Lille n’y arrive pas, Fos sur mer et le CCRB chutent pour la première fois

Tous les résultats de la soirée de Pro B à la sauce bullet.

Nantes-CCRB : 88-69

Qui aurait pu croire à une perf de Nantes face au CCRB ? Pas grand monde car avant de se présenter sur le parquet de l’Hermine, l’équipe de la Marne était invaincue. Mais à la lutte pendant toute la rencontre, les Nantais ont su accélérer le tempo lors du dernier quart-temps (30-17) sous l’impulsion d’Anthony Raffa (27 points) et d’Allen Durham (20 points et 14 rebonds). Pour le CCRB, on relèvera toutefois la bonne rentrée de Max Zianveni (12 points en 17 minutes) et les difficultés de Rodrigue Mels (0 point en 12 minutes).

Bourg en Bresse-Aix Maurienne : 57-73

Une victoire en cinq matchs c’est le triste bilan de la JL pourtant annoncée parmi les places fortes de la division. Mais l’équipe peine à trouver sa vitesse de croisière. Sans la présence de John Ofoegbu (15 points et 10 rebonds) l’addition aurait même pu être encore plus salée. Pour la team savoyarde la dynamique est contraire puisque les joueurs d’Antoine Michon commencent à progressivement retrouver des couleurs à l’image de Jeb Ivey (20 points et 3 passes décisives) ou de l’expérimenté Erroyl Bing (4 points et 8 rebonds). Mais le prochain adverse ne sera pas facile à manœuvrer puisque les Savoyards iront défier Fos sur mer à Parsemain.

Denain-Fos sur mer : 75-68

Sherman-Gay-large-FOPBDécidément Denain est bel et bien la bête noire de Fos. Si les Sudistes ont tenté un retour dans le money-time (22-18), l’écart était trop important. Brandon Brown aura été hyper-prolifique (17 points et 10 rebonds) mais c’est à Pierrick Poupet que revient la meilleure évaluation (20 pour ses 16 points, 4 rebonds et 3 passes décisives). Son vis-à-vis Théo Léon est lui passé à côté de son sujet (2 points et 2 rebonds mais 6 passes décisives) tout comme Sherman Gay qui n’a pas été aussi présent qu’à l’accoutumée au scoring (4 points en 20 minutes).

Lille-Le Portel : 65-80

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… S’il n’y a plus d’équipes invaincues, Lille n’a elle toujours pas décroché le moindre succès. Il faut dire que pour la réception du Portel Abdou NDiaye a du faire son pivot Jerald Fiels. A part les cartons de Ville Kaunisto (18 points et 15 rebonds) puis d’Emilien Barbry (12 points et 7 passes décisives), il n’y avait donc pas grand-chose à retenir. Les Nordistes ont eux pu compter sur un Wendell McKines déjà très bien intégré dans l’équipe (25 points en 24 minutes. De très bon augure pour la suite…

Souffel-Poitiers : 62-66

Au terme d’un match peu prolifique sur le plan offensif, c’est le Poitiers Basket 86 qui s’en sort le mieux grâce aux 24 points de Justin Ingram ou bien encore aux 18 rebonds de Laurence Ekperigin. Grâce aux stats de leur intérieur, les Pictaviens ont pu remporter la bataille du rebond (38 à 34) palliant ainsi une relative méforme au tir (36,8% de réussite globale). Malgré tout Souffel a montré encore une fois qu’il pouvait embêter un gros et que Jacques Alingue était un des JFL les plus intéressants de Pro B (9 points et 10 rebonds).

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.