Pro B : Lille se rebiffe face à Boulogne, Fos sur mer surpris par Souffel

La première partie de la vingt-quatrième journée de Pro B a accouché de quelques surprises.

Sherman-Gay-large-1-FOPBComme la Pro A, la Pro B est un championnat où la hiérarchie n’est pas toujours respectée. L’une des meilleures illustrations est à chercher du côté du match Lille-Boulogne sur mer remporté par les premiers sur le score de 102 à 100. Il a ainsi fallu deux prolongations et un Ivan Almeida exceptionnel (32 points et 11 rebonds) pour que Lille décroche une bien précieuse victoire. Face à son ancien club, le boulonnais Loïc Akono aura eu l’occasion de briller (16 points et 10 passes décisives) mais donc pas au point de l’emporter.
Le promu alsacien Souffel a lui aussi surpris son monde en l’emportant face à Fos sur mer 72 à 67, qui jouait à Marseille pour l’occasion. Auteur d’un bon départ (19-8), Jérémy Tschamber (19 points et 4 rebonds) n’ont ensuite jamais craqué malgré le retour des hommes de Rémi Giuitta en fin de match (29-21 dans le dernier quart-temps).
Dans le derby normand Rouen-Evreux, les joueurs de Laurent Sciarra ont su prendre leur revanche (78-74). Critiqué cette semaine dans la presse par son coach, Russell Carter a montré qu’avec ses 22 points il pouvait être un élément moteur tandis que son compatriote LaMarshall Corbett ne s’est lui pas mis en valeur (3 petits points pour une évaluation négative de -1). Rien ne dit que l’ancien nantais ne finisse la saison en Normandie…
Pour Aix-Maurienne tout continue d’aller pour le mieux, les Savoyards ayant tranquillement battus 74 à 62 une équipe d’Orchies qui semble condamnée à retrouver la Nationale 1. Grâce à un Dar Tucker omniprésent (24 points et 8 rebonds) et un duo Quincy-Jones/BIng impérial au rebond (16 prises à deux), les joueurs d’Antoine Michon ont consolidé leur place dans le haut du classement et peuvent ambitionner les playoffs avec pourquoi pas la montée à l’étage supérieur.
Pour Boulazac, le retour à la Pro B est toujours aussi compliqué comme en témoigne leur défaite sur le parquet de Denain 83 à 82. Leur bourreau porte un nom : celui de Maurice Acker qui a particulièrement bien noirci sa ligne de stats avec 22 points, 5 rebonds et 4 passes décisives. Malgré un bon Mérédis Houmounou (19 poits et 4 passes décisives), le BBD a craqué sur la fin encaissant un 29-24 rédhibitoire.
Après Fos sur mer c’est au tour du Portel de mettre à terre le CCRB (victoire 86 à 78) qui traverse une petite passe délicate. Darnell Wilson a été au rendez-vous avec ses 20 points et 8 rebonds tout comme Benoit Mangin (12 passes décisives). Mais en étant qu’à 38,1% de réussite au tir, Chalons-Reims ne pouvait pas espérer grand-chose surtout quand la défense prend l’eau en parallèle (31 points encaissés dans les dix dernières minutes).

Crédit photo : FOPB

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.