Pro B : Nantes craque en prolongation face à Fos, Le HTV coule à domicile

Tous les résultats de la soirée de Pro B à la sauce bullet.

Bourg en Bresse-Saint Quentin : 85-70

Pour espérer battre Saint Quentin, il faut avant tout limiter l’impact de l’intérieur Julien Lesieu. Et ça les Bressans l’ont plutôt bien fait puisque ce dernier a terminé la rencontre avec « seulement » 10 points et 4 rebonds. Outre cet aspect, la JL Bourg a pu compter sur une bonne présence dans la raquette avec une bataille du rebonds remporté 31 à 21 (avec 7 prises pour le seul John Flowers) et un bon Alexis Tanghe au scoring (23 points). Un ensemble cohérent qui demande toutefois confirmation.

Evreux-Souffel : 70-55

Spain Konaté Da SilvaHormis un premier quart-temps disputé (16-13), l’ALM Evreux n’a jamais été trop inquiétée par le promu alsacien Souffel. Il faut dire que ces derniers ont été pénalisé par une incroyable faillite au tir primé (1/13 !). A contrario les Ebroiciens ont eu un peu plus de réussite au tir comme le meilleur marqueur Jean-Victor Traoré (12 points à 80%). A noter que Lahaou Konaté peine à rentrer dans sa saison puisqu’il termine ce deuxième match avec une éval de 0 (2 points et 3 rebonds en 21 minutes).

HTV-CCRB : 57-75

Christophe-Leonard-large-FIBADominateur au rebond (36 à 25), en réussite (50% de réussite), le CCRB n’a pas connu de grosses difficultés face à un HTV en panne d’inspiration à domicile. En effet, hormis Axel Julien (14 points) et Christophe Léonard (13 points), les hommes de Laurent Legname n’ont pas proposé assez de solutions offensives. Le CCRB, lui, a pu compter sur son duo d’extérieurs Morandais/Mels (30 points à deux) pour apporter du danger. Et accessoirement faire le plein de confiance pour aborder les prochains événements.

Nantes-Fos sur mer : 73-84 ap

Sherman-Gay-large-1-FOPBNantes peut avoir des regrets car une prolongation très mal négociée (14-3) l’a empêché de décrocher sa première victoire de la saison. Dans le succès sudiste, Sherman Gay (17 points et 7 rebonds) et Edouard Choquet (19 points et 5 rebonds) ont eu une importance capitale. Le point négatif pour le FOPB aura été son manque d’impact dans la raquette (46 à 32) et une imprécision au tir primé (28% de réussite). Pour Nantes, le plus important va être de trouver plus de solidité au niveau des rotations car l’Hermine n’a pu véritablement compter que sur Allen Durham (20 points et 12 rebonds).

Rouen-Lille : 88-81

Sans ses JNFL point de salut pour le SPO Rouen face à Lille. En effet, les trois américains, Clark, Spain et Corbett, ont apporté 60 des 88 points normands, excusez du peu. Pour autant tout ne fut pas parfait dans la rencontre puisque les joueurs de Laurent Sciarra auront connu quelques trous d’airs qui auraient pu coûter cher lors des deuxième et quatrième quart-temps. La team normande a donc encore quelques ajustements à faire pour arriver à atteindre tout son potentiel.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.