Pro B : A Nantes, Denain c’est loin… devant

Pour la première journée de Pro B, Denain est allé s’imposer 76-59 à Nantes, grâce à une entente d’équipe déjà bien en place.

JC Prat et Sacha GiffaQuelques jours après avoir chacun remporté leur match de Coupe de France, Nantes et Denain s’affrontaient en ouverture de la Pro B 2014-2015. Dans leur salle chauffée à bloc, les locaux ont pris le meilleur départ avec un jeu juste et efficace. Alors que Denain perdait des ballons bêtement, l’Hermine ne ratait rien (1 seul ballon perdu et 3/5 à 3 points sur le 1er QT) et prenait le large. Marcus Relphorde en profitait pour exploser sa feuille de stats : 7 points, 5 rebonds, 5 interceptions, 4 passes décisives en 9 minutes de jeu (18 d’éval !). A la fin du premier quart temps, Yakuba Ouattara scorait de loin un panier très important pour que son équipe garde le contact (24-17). Bousculés par leur coach, les joueurs de Denain se réveillaient et infligeaient un 6-0 à Nantes (26-26, 15e minute). Dominés quelques minutes auparavant, les Denaisiens avaient retrouvé l’agressivité qui leur faisait défaut dans le premier quart temps. Malheureusement pour eux, ils prenaient rapidement 5 fautes d’équipe. Une occasion pour Nantes de reprendre de l’avance… Sauf que les Nantais balbutiaient leur basket et craquaient complètement à l’image de leur MVP local Allen Durham (1/8 aux tirs à la mi-temps). En face, Sacha Giffa s’amusait dans la raquette et Austin « fils de Lionel » Hollins marquait au buzzer du deuxième quart ! Denain rentrait aux vestiaires avec un matelas de 10 points (28-38).

Sous l’impulsion d’un agressif William Howard, Denain faisait le trou en début de troisième quart temps (33-48). L’ancien espoir du BCM n’était pas le seul jeune à se montrer, Alexis Desespringalle (5 points consécutifs) ramenait son équipe à 12 longueurs (38-50). Sauf que Denain continuait de maitriser son sujet. Il fallait attendre le réveil de Durham pour que l’Hermine se remette à y croire. A la conclusion d’un alley oop et au contre sur Henri Kahudi, l’intérieur américain redonnait espoir à un public déjà bien chaud : 43-57 à la fin du troisième quart temps. Les Nantais se remettaient à marquer de loin et revenaient à 8 longueurs (54-62) après une technique sifflée contre Jean Christophe Prat. Pas suffisant pour faire craquer une équipe de Denain bien en place. L’immortel Sacha Giffa plantait un énorme 3 points à 3 minutes du terme pour annihiler tous les espoirs nantais (56-71). La rencontre était pliée. Avec son jeune effectif et malgré des longs déplacements en quelques jours, Denain remportait sa première victoire de la saison, sa 5e  toutes compétitions confondues.

Score final : 59-76

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.