Pro B : Vichy s’en va, Limoges revient, Rouen hésite encore

Tous les résultats Pro B du week-end.

Bordeaux 81-90 Boulogne

Boulogne se refait une santé sans modération, dans le Bordelais. Les deux équipes, après plusieurs semaines en eaux troubles, sont désormais à égalité avec Bourg à la 7e place. Le retour de Cunningham fait du bien aux JSA, Fors est inusable, Dunn revient petit à petit, Darrigand est convaincant… Sauf que le SOMB, bien emmené par Jonathan Rousselle en mode Kobe des grands soirs (4/15), s’impose en Gironde, et laisse les JSA en plein doute, à l’image de Driss et Dardaine, toujours méconnaissables.

Ils ont taffé :
JSA : K. Cunningham (19 pts, 4), J. Ford (19 pts, 9 rbds) ; SOMB : F. Raposo (19 pts, 12 rbds)

CCRB 106-74 Denain

130 d’éval pour le CCRB qui vaporise littéralement Denain. Dominés de partout, les Nordistes dévissent totalement (22 bps) et laissent le CCRB leur marcher dessus. Mullins (10 pds) retrouve un niveau plus conforme au sien, 9 joueurs sont à plus de 12 minutes, un café, l’addition, livre d’or. Denain, c’est loin, pour rentrer, surtout avec les valises pleines.

Ils ont taffé :
CCRB : L’équipe ; DEN : J. James (16 pts), R. Rossiter (17 pts, 6 rbds, 2 pds)

Nantes 75-72 Vichy

« D’un dauphin t’en fais pas un requin »… Le genre de phrase qui, prononcée par Benoit Poelvoorde, peut faire rire. L’impact sur les joueurs de la JAV de la –remarquée- sortie de leur coach est difficile à déterminer. Un constat s’impose en tout cas : D’une défaite, t’en fais pas une victoire. Vichy s’emploie, Craven vissé au banc, c’est Eito qui retrouve sa place de starter, avec un rendement plus convaincant que ces derniers temps. Coleman semble bien revenir, alors que Diakite semble bien disparu. Le duo nantais BadianeRamseyer met la raquette auvergnate en souffrance. Plus efficaces collectivement (23 pds/10 bps contre 13/16), les Nantais restent au contact du top 8. Vichy, pour sa part, reste au contact de la NM1.

Ils ont taffé :
NAN : M. Badiane (20 pts, 8 rbds), D. Ramseyer (16 pts, 3 rbds, 5 pds) ; VIC : D. Coleman (24 pts), M. Guichard (18 pts), A. Eito (16 pts, 4 rbds, 7 pds)

Lille 77-69 Rouen

L’acharnement avec lequel Rouen s’emploie à vraiment planter sa saison inspire le respect. A peine remis d’une victoire face à St Vallier, les Normands ont su renouer avec la défaite, de la meilleure des façons. Ayant mal commencé (15-28), les joueurs de Michel Veyronnet ont trouvé les ressources pour se saborder totalement en 2e mi-temps (43-27) et laisser ainsi Lille l’emporter.

Ils ont taffé :
LIL : S. Smith (18 pts) ; ROU : J. Siggers (20 pts, 6 rbds), K. Patiejunas (18 pts, 5 pds)

Aix Maurienne 95-73 Fos

Fos a essuyé un violent blizzard dans le 3e quart temps, sur les paisibles rives du lac du Bourget. Le 29-8 passé aux Sudistes stoppe tout espoir. Le baroud d’honneur de Fos lors du 4e quart temps, alors qu’Antoine « Louis la brocante » Michon ouvre son banc, ne change rien à l’histoire : Aix prend définitivement le panier-average direct sur Fos au classement, malgré le point de retard au classement, et reste en embuscade pour rallier le Top 4.

Ils ont taffé :
AIX : L’équipe, et sûrement la buvette ; FOS : Le chauffage dans le bus

Evreux 54-82 Antibes

L’ALM cherche visiblement à s’inspirer de son cousin rouennais cette semaine. En prendre 32 à domicile, tout en ne scorant pas 60 points, semble être une belle façon d’y arriver. Pour mettre toutes les chances de son côté, la Madeleine assure un 32% aux tirs de très bonne facture. L’afflux de capitaux belges redonne des couleurs à Antibes, qui change de standing semaine après semaine. 40-104 à l’éval, autre chose à dire ?

Ils ont taffé :
EVR : J. Wood (15 pts, 8 rbds) ; ANT : J. Allen (15 pts, 11 rbds), T. Huffman (14 pts, 3 rbds, 6 pds), F. Prénom (14 pts à 100%, 5 rbds, 3 pds)

Bourg 99-87 St Vallier

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Bourg s’est occupé de St Vallier de la meilleure façon qui soit : En stoppant littéralement David Denave, rarement vu aussi transparent cette saison. Harry Disy et LaQuan Prowell profitent des espaces, mais ça ne suffit pas. St Vallier ne fait pas un mauvais match (90 d’éval), mais quand Bourg joue sur une valeur plus conforme à son standing, ça ne pardonne pas. 9 joueurs ont joué au moins 15 minutes, et scoré 6 pts ou plus.

Ils ont taffé :
BOU : O. Barro (15 pts, 8 rbds, 3 pds), J. Sanchez (15 pts à 100%, 5 rbds, 4 pds) ; STV : L. Prowell (21 pts, 9 rbds), H. Disy (20 pts, 8 rbds)

Le Portel 97-76 Quimper

Difficile de dire si les choses vont mieux au Portel, mais au moins les Stellistes repartent dans le bon sens. En même temps, Quimper, le visiteur du jour, n’est pas non plus l’équipe la plus solide de la division actuellement. 117 d’éval à 62, 24 pds à 10, du potentiel offensif contre euh… Bon, on s’arrête là…

Ils ont taffé :
LEP : C. Davis (21 pts, 7 rbds), R. Taylor (12 pts, 4 rbds, 6 pds). QUI : G. Lessort (15 pts, 6 rbds)

CSP 75-74 Boulazac

La course pour la première place va continuer, puisque malgré sa défaite, le CSP n’a pas récupéré son avantage direct sur le BBD. Menant pourtant de 11 pts, Limoges n’a pas su tuer définitivement les espoirs périgourdins, à l’image d’Ayers, ramenant son équipe une dernière fois, sans réelle réaction des cerclistes. C’est sur un rebond offensif de Sambou Traore que le match bascule. 13 journées sans faux pas, pour l’une et l’autre équipe, est-ce possible ?

Ils ont taffé :
CSP : J. Gomis (20 pts), C. Massie (12 pts mais 3/10, 17 rbds, 5 pds), K. McAlarney (17 pts, 5/7 à 3 pts) ; R. Ayers (24 pts, 6/8 à 3 pts)

Observations en vrac

  • Rousselle, 22 pts mais 16 d’éval. Sans un 100% aux LF, il était à la limite de l’éval pourrie. Pas loin du titre de vendangeur masqué de la semaine… Gayon (Nantes) fait presque pire à 1/7…. Mais c’est finalement McKenzie (Boulazac), avec son 1/10, qui gagne son bon d’achat chez Krys. « Avant, j’étais adroit ».
  • Le CCRB enchaîne, Antic confirme tout le bien qu’on pense de lui suite à son passage à Charleville.
  • Lorsque l’on évoquait ici même l’impact de Craven il y a quelques semaines, certains avaient trouvé bon de réagir de manière parfois limite. Un autre commentaire ?
  • C’est dingue qu’un club comme Rouen puissent être autant attiré par la NM1. C’est dire l’attrait de la division.
  • Fos a évité une boucherie mémorable. Avec 9 joueurs à 19 minutes ou plus, Antoine Michon a fait du social avec son adversaire.
  • Avec son 40 d’éval, Evreux impressionne. On sait pas trop qui, mais ça impressionne.
  • Moussa Badiane a aperçu un clone de Monschau dans les tribunes, pour passer à côté pareillement ?
  • Rochel Chery, avec un peu d’humour et de bonne volonté, peut envisager une reconversion chez Ferrero pour pleinement exploiter le potentiel de son nom.
  • La WWF pense recruter le duo LeburgueLudon (9 fautes en 26 minutes) pour affronter The Rock et l’Undertaker à Las Vegas d’ici peu.
  • Taylor score moins, Le Portel gagne.
  • L’EdF c’est France 4, la Pro B, c’est France 3 régions. Le mieux, finalement, c’est de jouer un Euro ou une montée en Pro A ?

 

Les titres auxquels vous avez échappé

  • Reims remet tout à Denain
  • Quimper perd
  • La Madeleine en miettes

 

PROB – Classement à la 21ème journée
Pos Équipe Pts
1 Boulazac 38
2 Limoges 38
3 Châlons-Reims 36
4 Fos-sur-Mer 35
5 Aix-Maurienne 34
6 Lille 33
7 Bourg-en-Bresse 32
8 Boulogne-sur-Mer 32
9 Bordeaux 32
10 Saint-Vallier 31
11 Nantes 31
12 Le Portel 30
13 Evreux 30
14 Antibes 29
15 Denain 29
16 Rouen 28
17 Quimper 25
18 Vichy 24
Tags : ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (2)

  1. Indian

    Go limoges go!!!!!!

  2. kicanovic

    Cela a peut-être été déjà fait , mais vous auriez pu ajouter que Prénom est en train de se faire un nom , dans la Pro B (14PTS à 100%)