Pro A : Beaubois de retour, l’ASVEL s’écroule contre Rouen

Tous les résultats de la septième journée de Pro A, marquée par le retour de Rodrigue Beaubois, ainsi que par les victoires de Nancy et de Rouen.

LeloupLe Mans-Strasbourg IG : 76-83

Pour son premier match en Pro A depuis 2009, Rodrigue Beaubois (8 points en 15 minutes) a été gâté avec la réception de la SIG. Les joueurs de Vincent Collet, qui restaient en Pro A sur une défaite face au CSP Limoges, ont été idéalement lancés par leurs anciens manceaux, Antoine Diot (16 points et 10 passes) et Jeremy Leloup (17 points). Menés de 11 points après un quart temps, les Manceaux se sont révoltés sous l’impulsion de Charles Kahudi (18 points), auteur d’un gros dunk sur Bangaly Fofana. Après avoir joué longtemps les yeux dans les yeux avec la formation alsacienne, les joueurs d’Erman Kunter ont finalement cédé dans les dernières minutes.

Cholet-Boulogne sur Mer : 115-90

Le chemin de croix reprend pour les Boulonnais. Défaits par Le Havre mardi (116-77, match en retard de la 2e journée), les joueurs de Germain Castano n’ont rien pu faire face aux assauts choletais ce soir. Après trois quart temps, la défense du SOMB avait déjà encaissé 92 points ! Le pire dans tout ça, c’est que le meilleur joueur de Cholet s’appelle … Zachery Peacock. L’ancien boulonnais a terminé la rencontre avec 27 points et 10 rebonds . Côté SOMB, Michael Lee a confirmé sa bonne forme (19 points) et Stephen Brun a fait péter l’évaluation (29 en 31 minutes de jeu). On suppose cependant qu’il aurait préférer repartir avec une victoire.

Orléans-Bourg en Bresse : 76-74

La spécialité de la Bresse est le poulet. De là à dire que c’est ce qui a motivé Derrick Nix à faire un gros match, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Souvent critiqué, le pivot orléanais a été efficace ce soir (11 points et 10 rebonds en 19 minutes). Son équipe en a profité pour s’imposer une nouvelle fois dans les dernières minutes. A Orléans, plus c’est dur plus c’est bon.

Le Havre-Nancy : 72-78

On disait l’effectif de Nancy trop restreint pour jouer sur deux tableaux à la fois. Visiblement, le SLUC s’en sort plutôt bien pour le moment, même si les cadres ont beaucoup joué ce soir. Darius Adams continue de monter en puissance (25 points et 4 passes) pendant que Florent Pietrus fait ses chantiers dans les raquettes de Pro A (20 points et 7 rebonds). Pour le STB, il aura manqué quelques 3 points (4/17 seulement dans cet exercice) pour inverser la balance.

david-lighty-asvel-lyon-qualifying-rounds-2014-photo-telenet-ostend-2ASVEL-Rouen : 74-79

En 8 jours, l’ASVEL a perdu 3 rencontres dans le money time. Cette fois-ci, le méchant s’appelle Daequan Cook. Formé à Ohio State (comme David Lighty et DeShaun Thomas), l’ancien joueur du Thunder n’a rien raté dans le money time (27 points pour lui au final). Pourtant, comme à Paris et Ostend, l’ASVEL avait débuté le dernier quart temps avec une petite avance (62 à 51), avant de mettre sa cape d’invisibilité collective dans les 10 dernières minutes. Avec seulement 2 victoires en 7 journées, le plus gros budget de Pro A est plus que jamais en difficulté…

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.