ProA J9 : Beaublanc gronde, Dijon s’offre Roanne

La suite de la 9e journée, c’était un éclat et une bataille.

Dijon-Roanne : 71-61

Rencontre très serrée ce soir à Dijon, les deux équipes ne s’étant pas lâchées de la première mi-temps (33-33). Le deuxième quart a d’ailleurs causé du tort aux dijonnais, victimes d’une faute technique et qui ont par la suite perdu la petite avance qu’ils avaient constitué. Au retour des vestiaires, l’intensité est restée la même, Matt Howard (13pts et 8rbds) et Pape Philippe Amagou (11pts et 3pds) ont tout tenté pour mener leur équipe vers leur deuxième victoire de la saison à l’extérieur. Toutefois, ce sont bien les hommes de Jean Louis Borg qui l’ont emporté. En effet, ils ont joué le quatrième quart idéal (remporté 22-11) en combinant une grosse défense et des phases offensives réussies, grâce à un Jeremy Leloup impérial (22pts) dans le money time. Dijon repasse devant son adversaire du soir au classement. En revanche, ça sent la moutarde pour Roanne qui se retrouve avec un bilan de 3 victoires pour 6 défaites. Pas vraiment là où on les imaginait en début de saison…

 

Limoges-Le Havre : 60-88

Une nouvelle fois, Limoges a souffert à Beaublanc. Sauf que cette fois ci, l’équipe de Giannakis a totalement explosée. Si les Limougeauds ont tenu le choc en première mi-temps (33-42), c’est en parti grâce à leur nouveau joueur Jon Brockman (12pts et 10rbds). Cependant, en face il y avait un Max Kouguere impeccable aux tirs (15pts à 6/7). En deuxième mi-temps, Bernard King (10pts, 6rbds et 7pds) et Vlad Moldoveanu (16pts et 7rbds) ont pris le relais de Kouguere pour Le Havre. Et c’est durant ce troisième quart temps que le CSP a définitivement pris l’eau en encaissant un 25-13. Irrémédiable. Les Limougeauds ont enchainé les balles perdues (17) et ont rarement trouvé les bonnes solutions aux tirs (2/15 à 3pts). Leur bon pourcentage aux lancers ne pouvait pas rattraper le reste… Pour finir, on jette un œil sur l’évaluation : 106-54. What else ? Eric Bartéchéky et ses joueurs ont encore prouvé qu’ils étaient plus qu’un poil à gratter de notre Pro A.

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (9)

  1. X

    Les dirigeants choraliens vont peut être enfin prendre conscience de la gravité de la situation. Quand vont ils enfin se décider de se séparer de kecman (le richy davis en second), de volskul (pas au niveau requis pr la pro a) et de pavicevic par la même occasion. On peut tjrs rêver kecman et pavicevic sont bien trop protégé. A ce rythme, nous allons droit en pro b, je ne vois pas quel nous allons gagner en ayant l'une des pire attaques de pro a avec un coach qui est incapable de gérer convenablement un money time et qui bride tous ses joueurs (même les plus talentueux).

    Quand je pense que jdc s’est fait viré comme un malpropre après 3 victoires pr 3 défaites et que pavicevic est encore là avec 2 victoires pr 6 défaites!, je ne comprends pas. cela me fait mal au coeur de voir la chorale lanterne rouge de pro A. Je pensais pas que l’on en arriverait à une telle situation.

    On va attendre que la situation soit désespérée et la relégation quasiment acquise pr prendre des décisions radicales et tenter de sauver ce qui peut encore l’être. Une fois que la chorale sera complétement décrochée au classement, les dirigeants ne pourront s’en prendre qu’à eux même.

    Il faut maintenant que les dirigeants assument et mettent leur égo de côté de s'être tromper en virant JDC (certains ont la mémoire courte) pr prendre pavicevic qui joue ultra défensif et qui a réussi à vider la salle sans aucune résultat positif sportif. Demander à pavi comment on fait pr perdre un match quand on mène de 22 pts ou de 7 pts à moins d'une minute de la fin, lui seul connait le secret.

  2. B_Sides

    L'arbitrage putain… J'étais au match de Dijon ce soir… ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu le Palais des Sports siffler autant… N'importe quoi! Une première mi-temps clairement contre Dijon puis des arbitres complètement paumés qui ont voulu renverser la tendance… Il va falloir faire quelque chose pour l'arbitrage français…

    Sinon belle rencontre, du fair-play de la part des joueurs, des belles défenses, des attaques soignées et puis bon… Une victoire dijonnaise! ;)

  3. GW

    Zach Moss avait mangé du lion, il a archi dominé Coleman Collins !

  4. lepanda

    -28 à la maison, et contre Le Havre qui, sans leur faire injure, ne fait pas partis des favoris du championnat…

    En face il y a 6 mecs(talentueux certes) et des espoirs. On est 11 sur la feuille, même en étant nullissimes la pression défensive doit cramer les joueurs du Havre, sauf que la défense, ben on sait pas où elle est passée…heureusement c'est la marque de fabrique du Dragon il paraît, il sera content même Paschal nous fait l'amour…c'est honteux de rendre les armes aussi facilement, joueurs, staff, aucun ne devraient être payé pour ce match!

  5. John White

    Pavicevic et Giannakis feront-ils partis des grands coaches étrangers qui n'ont pas réussi en France?