Quai 54, Day 2 : Hoodmix et La Relève en finale

Suite et bientôt fin du Quai 54 avec des rencontres toujours plus relevées et la présence du rappeur Tyga.

Quai3

On se rapproche de la fin des festivités sportives au Quai 54, puisqu’on connait le nom des deux finalistes : La Relève et Hoodmix ! En marge de rencontres à l’intensité toujours aussi élevée, le public a pu assister à la présence exceptionnelle du rappeur Tyga qui a même tenu à participer à un petit match improvisé avec les fans.

La Relève assume son statut

Ne pas retrouver La Relève en finale aurait été surprenant au vu du casting que proposait l’équipe mais il fallait quand même se débarrasser des Néerlandais d’Open Run, présents à la surprise générale à ce stade de la compétition. Comme depuis le début du tournoi, « Hot Chocolate » et ses partenaires bataves ont menés la vie dure à leurs adversaires. Georgi Joseph et ses potes ont dû passer par la prolongation pour obtenir leur ticket. Sans l’énergie déployée par « Le Maire », joueur le plus titré de l’histoire du Quai et MVP de la rencontre, pas sûr que les favoris aient pu retrouver la finale.

Et en finale, c’est la team Hoodmix qui tentera de détrôner La  Relève. « C’est un peu comme si on était la relève de « La Relève » ! », a déclaré Mike Totti le coach avec ambition. Avec une facilité assez déconcertante, Angelo Tsagarakis et ses coéquipiers ont dominé la team Django de « JBAM » et entend bien repartir du Trocadéro avec le scalp de la mythique Relève !

Tyga fait le show au mic et sur le terrain

Six, huit ou dix joueurs venus d’horizons différents. Un terrain, un ou deux paniers, une balle et une même passion. L’essence même du streetball réside dans les éléments que nous venons de citer. Et parce le basket n’est pas réservé qu’aux professionnels ou aux dunkeurs ou même aux rois du crossover, le Quai 54 a eu la bonne idée de nous offrir une rencontre aussi improbable qu’amusante. Le rappeur américain Tyga, invité spécial de l’événement, a accepté de se mêler à des spectateurs, des freestylers et l’humoriste Thomas N’Gijol, histoire de participer à un petit pick-up game sur le parvis du Trocadéro.

La star y a laissé une partie de sa fierté… numéro 0 et nom floqué dans le dos, Tyga a mangé quelques moves bien épicés de Kyle, l’un des freestyleurs décidé à l’humilier. De cette rencontre, on retiendra également le tir à trois-points (avec la planche) de Thomas N’Gijol. Sérieux, N’Gijol qui fout un panier derrière l’arc, ça ne peut arriver qu’au Quai 54.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.