ALL STAR GAME

Quai 54 : Trois questions à Antoine Eito

On a évoqué avec Antoine Eito sa première participation au Quai 54.

Ce week-end, Antoine Eito a participé pour la première fois au Quai 54, l’un des plus gros tournois de streetball mondial. Avec son équipe, Lossa, le meneur s’est hissé jusqu’aux quart de finale.

BasketActu : Quelles sont tes impressions sur ta première participation au Quai 54 ?
Antoine Eito : Déjà hier (vendredi), c’était vraiment ouf. Il faisait très chaud, il devait y avoir dix-sept équipes aux qualifications. Je ne connaissais pas du tout. On est arrivé à 8h le matin. On a perdu le premier match et gagné les deux autres. On a rejoué l’après-midi à 16h. Je ne me sentais pas très bien, mais les gars ont fait le boulot. C’était cool. Là en 1/8e, on a fait le job contre Django, qui avait une grosse équipe.

BasketActu : Pourquoi ne pas l’avoir fait avant ?
AE : C’est vrai que j’aurais déjà pu le faire, mais j’avais peur de péter un câble, de m’embrouiller. Je suis quelqu’un qui en général ne lâche jamais l’affaire. Après la chose qui m’a surpris, c’est par rapport au shoot. Au début, j’avais balancé deux bonnes briquasses. Çà défend dur aussi.

BasketActu : Est-ce-que tu as aimé l’esprit, la façon de jouer ?
AE : C’est très très street et freestyle. Après je ne suis pas forcément un fort joueur de un-contre-un, mais je défend très fort et je vais vite. Moi dans le street, ça serait plus tôt, entre parenthèses, être dans une équipe plus forte et être en sortie de banc, energyser, grosse défense.Là ça serait un être de truc. Après j’ai kiffé aussi, c’était une super expérience.

Crédit photo : Karen Mandau

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.