Quand Gregor Beugnot tacle « les starlettes » du Sluc Nancy

L’entraîneur nancéien Gregor Beugnot a eu des mots très durs pour ses joueurs.

Si Nancy a déjà touché le fond à plusieurs reprises cette saison, l’équipe lorraine n’arrive pas à s’en sortir. Le déplacement à Pau en est une preuve supplémentaire. Alors qu’ils jouaient leur quasi-dernière chance pour le maintien, les Lorrains ont encaissé 100 points et n’en ont marqué que 61 points. Quand on y regarde de plus près plusieurs chiffres font mal aux yeux : 134 à 46 pour l’évaluation, 38 à 25 au rebond, 34,4% au tir, 17 balles perdues… bien difficile dans ces conditions de trouver un point positif à retirer. C’est donc sans surprise que Gregor Beugnot a eu des mots très durs envers ses joueurs. « Certains ont réagi au troisième quart-temps mais dans le dernier quart-temps, les joueurs se sont foutus de la gueule du monde. On change le coach, les joueurs mais quand le ver est dans le fruit et que cela déteint sur les autres, il arrive un moment où tout le monde est démissionnaire et ne veut pas faire les efforts, c’est ce qui a été le cas » (Est Républicain). Le technicien a même sorti une petite phrase qui ne devrait pas manquer de faire réagir :

Désormais les joueurs du Sluc ont encore trois rencontres (la réception du Mans, un déplacement à Monaco et le HTV à la maison) pour relever un peu la tête. Ils doivent bien ça à leurs fidèles supporters qui ne les ont jamais lâchés de la saison.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour


 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.