Quand Vincent Collet utilise l’exemple des Spurs

Si la SIG s’est largement imposée dans le match 1 contre le MSB, Vincent Collet reste très prudent.

Sur le match 1 de sa demie-finale de playoffs, Strasbourg n’a laissé que peu de chances au Mans de s’exprimer. Pour autant cette prestation accomplie ne préjuge en rien de la suite de la série qui se joue en trois matchs gagnants. Le coach Vincent Collet a d’ailleurs particulièrement insisté là-dessus dans la préparation du match 2 (ce lundi à partir de 20h30). « Ils peuvent être meilleurs que nous à un moment donné. J’ai vu ce qu’ils ont fait en finale de la Coupe de France, à Gravelines en saison régulière ou à Nanterre. Ils étaient injouables ! C’est pour cela qu’il faut aimer ces séries […] Je leur ai parlé de la série Spurs – Oklahoma et du premier match, gagné par San Antonio de près 40 points. On connaît la suite » (Site SIG). 

La suite ? Ce sont des vacances forcées et une équipe d’OKC bien partie pour rejoindre la finale. Strasbourg ne veut pas connaitre le même scénario et pour cela il leur faudra reproduire une prestation du même acabit que lors du match 1 si ce n’est plus. Car Erman Kunter et son staff ne manqueront pas d’opérer quelques ajustements. Et nul doute que les joueurs sarthois auront envie de montrer qu’il ne faut pas les enterrer trop vite.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.