Qui pour arrêter l’Elan Chalon ?

L’Elan a de nouveau frappé hier et c’est Roanne qui en a fait les frais. Les Chalonnais iront représenter la France au Final Four Eurochallenge. Qui de mieux ?

« La fée du basket s’est penché sur notre berceau cette année », s’enthousiasmait Greg Beugnot dans le JSL hier après la victoire des siens face à Roanne.

Le coach de l’Elan avait de quoi être ravi. En s’imposant à la Halle Vacheresse hier, les Chalonnais ont validé leur ticket pour le Final Four Eurochallenge sans passer par la case « belle ». Une rencontre en moins synonyme de jour de repos en plus pour cette équipe qui n’en finit plus de gagner.

Depuis la Semaine des As, Chalon n’a eu aucun répit. Mais ce rythme endiablé n’a visiblement pas atteint les joueurs de Greg Beugnot. Face à Roanne hier, l’Elan Chalon l’a d’abord jouée stratège pour faire déjouer l’arme principale de la Chorale, le colosse Uche Nsonwu, en l’envoyant un maximum sur la ligne des lancers francs :

« C’est la 6 e ou 7 e fois que je joue contre lui cette saison en comptant les matches amicaux. Il est très grand et c’est très dur de le contrôler », explique Alade Aminu dans le JSL.

Résultat : JBAM intègre le 5, Alade Aminu sort du banc et Uche termine à 13 pts à 5/6 et 8 rbds et seulement 3/10 aux LFs.

« Mettre JBAM dans le cinq, c’était une stratégie différente pour stopper Nsonwu. Peu importe qui commence et qui finit la rencontre. Ce qui compte, avec JBAM, c’est notre complémentarité sur le terrain. Et je ne vais pas faire la tête sachant que JBAM est toujours le premier aussi à m’encourager »

Beugnot a de nouveau pu compter sur le banc à l’image de Joffrey Lauvergne, auteur de 9 pts à 4/4 et 3 rbds en 17 min, ou Nicolas Lang (9 pts à 3/3 à 3 pts en 14 min). Et quand il a fallu monter le ton à quelques minutes de la fin alors que l’Elan traînait derrière, c’est Malcolm Delaney (23 pts et 4 pds) qui a pris les choses en main.

Bref, une nouvelle performance monstreuse des Chalonnais qui ajoutent une nouvelle chance de titre à son arc et confirment son statut de favori pour le titre.
Qui pour les arrêter ? Difficile de s’avancer. Greg Beugnot et ses joueurs vont maintenant avoir une semaine pour recharger les batteries avant de recevoir … Roanne pour le compte de la 23ème journée de Pro A. Le HTV et Nanterre s’essaieront ensuite à l’exercice. A leurs risques et périls.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (10)

  1. JunkYard Dog

    "L’Elan a de nouveau frappé hier et c’est Chalon qui en a fait les frais."

    y a un ptit souci…. sinon y a eu combien au score final ???

  2. GW

    J'espère qu'ils feront le doublé cette année !

    C'est en tout cas notre meilleur représentant, au niveau de l'effectif, l'état d'esprit et l'expérience.

    Le seul qui joue pas le jeu de la coupe d'europe c'est Tchicamboud qui nous sort encore une performance "à la Albicy" hier soir. (2 pts, 2 pds et l'équipe à -9 quand il est sur le parquet). Le seul pas au niveau… Ce qui a obligé Beugnot à user Delaney (38min de jeu)

    A signaler : Mokongo a réussi à perdre 5 balles en 14 minutes.

  3. Max

    GW, Steed était blessé… Mauvaise foi de le critiquer en fonction de ce match alors qu'il nous a fait gagner des match important dernièrement.

  4. BCMers

    "Qui pour arrêter l'Elan chalon ?"

    L'Elan Chalon lui-même.

    Depuis janvier tout leur réussit, est-ce que ça tiendra jusuqe la fin de saison ?… Et les PO c'est une autre competition aussi ; en fin de compte l'essentiel c'est de finir dans les 2premiers. Le ticket EL c'est pour le vainqueur des PO, pas de la saison régulière.

  5. Dee0.7

    un petit tour de play off et c'est fini