Quimper et Vichy bougent encore, Limoges a chaud, Boulazac se reprend

Les résultats et le bilan de la 22e journée de Pro B.

Denain 73-95 Evreux

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Evreux n’a pas fait dans le détail à Denain. Pas forcément au top dans le ghetto depuis quelques semaines, les Normands en posent une en bonne et due forme à des Nordistes qui n’en demandaient pas tant. Juwann James et Lamine Kante assurent, Ryan Rossiter surnage, mais avec les yeux fermés (5/15 aux tirs). Pour le reste, à l’image de Frédéric « don’t call me Bernard » Minet, c’est pas folichon. Evreux se cherche encore, mais y’a du mieux. A noter les 9 passes d’Austen « don’t call me Kelly » Rowland.

Ils ont taffé :

DEN : L. Kante (18 pts), J. James (16 pts, 4 pds) ; EVR : J. Wood (27 pts, 12 rbds), D. Reed (27 pts, 5 rbds)

Vichy 86-73 Boulogne

Vichy bouge encore, Boulogne commence à avoir un peu mal au crâne. Dominants au rebond, et en perdant un peu moins de balles que d’habitudes (14), Vichy a réussi à trouver l’équilibre qui lui fait défaut depuis des semaines. Du coup, Boulogne passe à la casserole, explose à l’éval, et perd pour la 7e fois en 9 matches. Vichy a toujours 4 pts de retard sur Denain, mais allez savoir…

Ils ont taffé :

VIC : D. Coleman (31 pts, 9 rbds), M. Guichard (20 pts, 6 rbds), M. Jefferson (10 pts, 10 rbds) ; BOU : C. Rouse (21 pts)

Quimper 91-85 Aix Maurienne

Autre équipe au bord de la mort cérébrale, Quimper se réveille et entretient l’espoir en faisant tomber Maurienne. La décision se fait essentiellement sur le 3e QT, où les Bretons tiennent les Savoyards à 13 pts, assez loin de leurs standards habituels. Pas maladroits (54.2%) et dominateurs au rebond (34-24), les Savoyards laissent trop de ballons au public des premiers rangs (20 bp). Quimper espère.

Ils ont taffé :

QUI : A. McCoy (22 pts), N. Roché (16 pts, 6 rbds) ; AIX : W. Brown (31 pts, 9 rbds), B. Osby (17 pts, 7 rbds)

St Vallier 74-76 CSP

Le CSP Limoges évite le pire à St Vallier, sur un tir de Jonathan Hoyaux. Mal embarqués, les Limougeauds verrouillent le jeu dans le dernier quart (11-21). Limités en terme d’adresse (39.7%) par la défense de St Vallier, les joueurs de Fred Sarre doivent leur survie à leur domination au rebond (44-32). Les Drômois ratent de peu le coup de la journée.

Ils ont taffé :

STV : K. Shiloh (20 pts, 5 rbds, 9 pds) ; CSP : C. Massie (11 pts, 14 rbds), K. McAlarney (21 pts, 5 rbds), J. Hoyaux (19 pts), S. Traore (13 pts, 11 rbds)

Rouen 68-66 Bourg

Deuxième victoire en trois matches pour Rouen, grâce à un Jason Siggers de gala. L’ailier rouennais a pesé sur tous les secteurs du jeu, à l’instar de ce qu’il faisait à Lille il y a deux ans. Bourg, clairement limité dans les rotations intérieures, bricole. Au final, il ne manque pas grand’ chose.

Ils ont taffé :

ROU : J. Siggers (24 pts, 9 rbds, 4 pds), CH. Bronchard (16 pts, 7 rbds), A. Dunn (14 pts, 11 rbds) ; BOU : O. Barro (12 pts, 11 rbds)

Le Portel 85-91 Nantes

Deuxième défaite en quelques semaines pour Le Portel face à Nantes. Tout a bien commencé (24-18). Tout a mal fini aussi, puisque les Stellistes tombent une nouvelle fois chez eux. C’est la première fois depuis la 10e journée que Nantes gagne deux rencontres de suite, et toujours sans être au complet. L’Hermine rejoint le groupe des 33, 4 équipes à égalité à la 7e place. Si ça tourne dans le bon sens, ça sent la sortie du tunnel. Pour Le Portel, en revanche, on creuse.

Ils ont taffé :

LEP : R. Taylor (16 pts, 10 pds), C. Davis (19 pts) ; NAN : D. Fergerson (15 pts, 11 rbds, 6 pds), M. Badiane (21 pts, 7 rbds), A. Charles & N. Gayon (17 pts).

Fos 75-66 CCRB

Le joyeux Sherman et Bill Clark ont décidé d’être efficaces, et le CCRB de passer un peu à côté. 37% aux tirs, 2/10 à 3 pts : Reims s’est clairement inspiré du MSB de la Semaine Des As. Du coup, Fos arrive à quai, mais sans Haquet, porté disparu (-4 d’éval).

Ils ont taffé :

FOS : S. Gay (10 pts, 10 rbds), Bill Clark (32 pts, 7 rbds) ; CCRB : G. Chathuant (18 pts, 9 rbds)

Boulazac 75-73 Lille

A l’instar du CSP, Boulazac a failli se tirer une balle dans le pied face à Lille. L’armée mexicaine du BBD, une semaine après le gala de Beaublanc, retrouve le côté vintage et réaliste de la Pro B face à Lille. Le duo Monroe-McKenzie sort un match énorme, face à des Lillois assez solides pour mener à l’entame du 4e QT. Boulazac serre la vis, tient le LMBC à 13 pts, et garde la tête de la division.

Ils ont taffé :

BOU : D. Monroe (17 pts, 9 rbds, 5 pds), A. McKenzie (13 pts, 4 rbds, 7 pds) ; LIL : S. Bradford (16 pts, 8 rbds)

Antibes 81-80 Bordeaux

Ferdinand Prénom sauve Antibes au buzzer. Ou enfonce Bordeaux. Ou les deux. En tout cas, le jeune intérieur, en pleine progression, confirme tout le bien que l’on pense de lui, et également que la Pro B peut être une division parfaite pour développer de vrais prospects. Match en 80 pts, jeu ouvert : tant mieux. Kurt Cunnignham ne semble toujours pas au mieux, côté JSA, tandis que Chris Dunn retrouve petit à petit le niveau qui était le sien dans les Alpes. Bordeaux a trop souffert au rebond (37-28) pour l’emporter en perdant 18 balles.

Ils ont taffé :

ANT : F. Prénom (17 pts, 7 rbds, 3 pds), M. Badiane (11 pts, 9 rbds) ; JSA : C. Dunn (20 pts, 4 rbds, 6 pds)

Observations en vrac :

• C’est même plus le ventre mou pour Evreux, Rouen ou Le Portel. C’est carrément les abdos kro.
• Régis Racine a remis le short avec Clermont (N1), quelques mois après avoir été licencié en tant que coach. JP Besson fera-t-il pareil à Vichy ?
• A 2/13 aux tirs, Antoine Eito est presque le vendangeur masqué de la semaine. Dommage, tant le meneur de la JAV a apporté dans le jeu à son équipe (12 pds).
• Jo Gomis, 1/10 aux tirs, remporte le titre hebdomadaire.
• Entre Quimper et Vichy, on peut dire que les caves se rebiffent
• Roché vient de signer à Quimper, on va bien trouver 2-3 vannes douteuses à faire sur son nom.
• Limoges avec Nobel Boungou-Colo en plus, ça devient vraiment lourd. En espérant que ça ne bouche pas l’horizon de Raph Desroses non plus.
• -5 d’éval pour Jesse Delhomme, MVPire de la journée.
• Spéciale industrie pétrolière : Chelle, mobile, mais rien au Total.
• Un nouveau sponsor sur le maillot de Nantes : La caisse primaire d’assurance maladie, partenaire privilégié du club cette saison, vient de donner son accord.
• Eurotunnel, partageant actuellement des valeurs communes avec Le Portel, hésite à signer un partenariat avec le club
• Chris Daniels du CCRB a fait moins bien que Chris Daniel de Charenton, cette semaine.
• Il y a 4-5 ans, lors du Basketball Without Borders, Negueba Samake faisait saliver Masaï Ujiri, aujourd’hui GM de Denver, ou encore Terry Stotts, assistant des Mavs.
• Ferdinand Prénom talonne Ibrahima Koma, en terme de taille de short.
• Cette semaine Errick Craven a eu le même rendement que William Hervé. Pourquoi, dès lors, aller chercher des Non-JFL ?

Les titres auxquels vous avez échappé :

• Maurienne échoue sur le Roché
• L’Hermine ne vend pas sa peau
• Vichy sort du bois

Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (1)

  1. bobby

    merci bien ! bon recap