Raphael Desroses : « on s’est brulé les ailes »

Face au promu nordiste, les Limougeauds ont laissé passer de précieux points dans l’optique de la première place synonyme de montée directe en Pro A.

Si Boulazac bat Boulogne ce samedi, le CSP pourra vraiment se dire qu’il a fait une mauvaise opération. Mais les Limougeauds ne pourront s’en vouloir qu’à eux-mêmes et regretter longtemps leur premier quart-temps loupé face à Denain (30-13). Car après, le CSP a du cravacher pour rattraper son retard et comme le reconnait Raphael Desroses, les efforts sont venus trop tard.

« On sait qu’on est capable de revenir parce qu’on l’a fait plusieurs fois, mais il fallait bien à un moment qu’on n’y arrive pas. On s’est brûlé les ailes. Je ne pense pas qu’on ait sous-estimé notre adversaire, je crois surtout qu’il faut donner du crédit à la défense de Denain, une défense qu’on n’a pas su attaquer. La solution, c’était de pénétrer et si on l’a fait, c’est venu trop tard. Et puis, tout est parti de nos échecs en attaque avec une énorme maladresse de notre part à trois points. Quand on est à -1 à la fin du match, Jean-Michel prend un shoot pour passer devant, c’est un bon tir, mais il n’est pas rentré. Si on est à 40 % à trois points, on passe » (La Montagne)

A seulement 16% au tir primé, difficile en effet de pouvoir espérer des miracles surtout lorsqu’en face la réussite est présente et que le groupe adverse est « solidaire » dixit le coach nordiste Marc Silvert. Si le CSP a donc grillé un joker, Denain, lui, se rapproche de plus en plus du maintien. Ce qui serait une belle conclusion pour 2011-2012 après avoir bien failli ne pas être dans les starting-blocks au début de la saison.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. tony

    Peut etre que certains se sont sentis un cran au dessus après avoir mis une fessé à Quimper? Ca fait plusieurs matchs à l'exterieur que ça nous pendait au nez, donc faut pas s'étonner non plus. Le BBD est plus régulier, si ils prennent la première place ce soir ce ne sera pas volé, loin de là.

    Carton rouge à Sarre à qui on doit la perte du Goal Average contre le BBD, le gars laisse Hoyaux sur le banc alors qu'il est en pleine bourre en ce moment, et pour Mipoka c'est l'inverse… Et ya pas à dire, quand Gomis est en dessous de tout, l'équipe ne tourne pas rond. Vivement également le retour de Milbourne… Sinon, grosse démission sur la défense hier soir.

  2. on rêve ?

    vraiment la honte cette défaite, l'équipe s'est vue un peu trop belle (sarre + joueurs), compter sur 2 défaites de Boulazac (au minimum) je crois qu'il ne faut pas rêver….si on veut monter il faudra aller et gagner à Bercy….dommage

  3. lepanda

    Si si, Boulazac peut sans problème en perdre deux, le problème étant qu'on ne terminera pas invaincu après cette journée nous non plus, il va encore falloir compter sur les play-offs et une finale aléatoire à Bercy…

    Sarre il avait fumé dans le bus non? Faire défendre Mac Alarney sur Kante, laisser Mipoka et Curti dans le money-time, Hoyaux qui cire le banc… Après il y eu démission complète sur la défense c'est clair, pourtant ils doivent bien savoir à force que sans défense on ne peut pas gagner à l'extérieur???

    Au moins Denain se maintiendra c'est mérité, bravo à eux.

  4. Jiji junior87

    Et voilà, et une défaite pour Boulazac une.

    Et tout à fait d'accord, Sarre a fait une grosse erreur de coaching.

    Et ce n'est pas à Mipoka de prendre le shoot à 3 points à 30 sec de la fin et surtout à -1.

    Mais bon le CsP finira premie, je vous le dit et se sera sûrcar le moral de Boulazac va tomber après cette défaite surtout à domicile (enfin je l'espère).