Un Real de gala, un Milan impuissant, l’Efes maté

Le Real Madrid et l’Olympiacos ont confirmé leurs premières places dans ce Top 16, pendant que Anadolu Efes s’inclinait malgré un grand Thomas Heurtel.

Trois matchs seulement au programme ce vendredi : Le Real Madrid a consolidé sa première place du Groupe E en Turquie (avec une victoire 107 à 71 face à Galatasaray), Milan a continué sa série sans victoire à domicile (avec une défaite face à l’Olympiacos, 74-83) et Malaga s’est imposé dans le money time face à Anadolu Efes (93 à 90)

Rudy Fernandez - ACB.comGalatasaray ne pouvait absolument rien face à ce Real. Avec 7 joueurs au dessus de 10 points, les Madrilènes se sont baladés en Turquie. Grâce à Andres Nocioni et deux tirs primés de Jaycee Carroll, le Real a creusé l’écart dans le deuxième quart temps (remporté 33 à 14) et n’a plus été inquiété de la rencontre. Malgré les efforts de Patric Young (19 points) pour revenir, les Turcs, qui ont déjà perdu Carlos Arroyo en raison de leurs problèmes économiques, ont vu Sinan Guler se blesser en fin de première mi-temps. Peu adroits derrière l’arc, contrairement aux Espagnols (6/21 pour Galatasaray contre 18/28 pour le Real), les locaux sont quand même parvenus à réduire l’écart en fin de troisième quart temps avant de sombrer définitivement suite au show Rudy.

A Milan, Bryant Dunston a activé le beast mode en début de rencontre (9 points en 9 minutes). Avec 10 points d’avance à l’issue du premier quart temps (12-22), l’Oly avait fait le plus dur. Les deux équipes se sont ensuite neutralisées pendant les deux quart-temps suivants (20-20 ; 24-24 avec un buzzer beater de Printezis). Alessandro Gentile a tout tenté pour ramener son équipe (24 points, 10 fautes provoquées) mais à chaque fois, les Grecs gardaient la main. Finalement, les locaux n’ont jamais réussi à passer devant et se sont inclinés une nouvelle fois à domicile. Vassilis Spanoulis a terminé avec 14 points et 8 passes.

Enfin, à Malaga, Anadolu Efes et Unicaja se sont disputés un money time de folie. Par deux fois, Thomas Heurtel (23 points) a posé ses énormes cojones pour que son équipe passe devant (82-83), puis revienne à égalité à quelques secondes de la fin (90-90 à 5 secondes du terme). Mais un dernier 3 points de Ryan Toolson (25 points, 28 d’évaluation) a crucifié les Turcs.

Le tir de la gagne de Toolson :

 

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.