Le Real Madrid remporte l’Euroleague !

Le Real Madrid a décroché sa neuvième Euroleague en prenant le meilleur sur l’Olympiacos, et mis fin à vingt ans de disette.

gustavo_ayon_andres_nocioni-2Défait en finale de l’Euroleague ces deux dernières années, le Real Madrid s’offre pour la neuvième fois la plus grande coupe continentale, en venant à bout de l’Olympiacos (78-59). Dans son Barclaycard Center et emmenée par un Andres Nocioni logiquement désigné MVP de la rencontre (12 pts, 7 rbds), la Casa Blanca a pris sa revanche sur les joueurs du Pirée, qui avaient douché leurs espoirs en 2013, à Londres. Comme un symbole.

Très dure au mal, la formation madrilène a réalisé une grosse prestation, et notamment en défense pour cadenasser Vassilis Spanoulis (3 pts, 4 bps) et Georgios Printezis (11 pts). Pris de court en début de partie par la verve de Matt Lojeski (17 pts), le Real s’est progressivement mis en route par l’entremise de Jonas Maciulis (9 pts, 4 rbds) et Andres Nocioni, deux joueurs débarqués cet été pour apporter de l’expérience et de la « méchanceté » à l’aile.

En tête avec 10 longueurs d’avance en début de troisième quart-temps, les Espagnols ont néanmoins vécu le retour de flamme d’un Olympiacos porté par Sloukas (10 pts), et parvenant enfin à exploiter les nombreuses pertes de balle blancos (16 bps). Un 11-0 synonyme de passage en tête très vite oublié par le club hellène, car douché par le réveil d’un Jaycee Carroll en fusion à trois points (16 pts à 4/5 derrière l’arc).

Partis dans le dernier acte avec un petit matelas d’une dizaine d’unité d’avance, les Merengues ont, après les épisodes 2013 et 2014, fait parler leur expérience et fait le job. A l’instar de 1995, le Real Madrid remporte un Final Four Euroleague disputé en Espagne. Mais celui-ci a sans doute une saveur particulière…

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.