Recap Euroleague J#1 : Chalon ouvre son compteur, Westermann et Gelabale en forme

La première journée de L’Euroleague revue et corrigée.

On vous en a parlé

Victoire au forceps de Chalon

L’Olympiacos et le CSKA s’en sortent, Fenerbahçe tient son rang, Zagreb coule à pic

Léo Westermann à son avantage, le Real dispose du Pana, Berlin abat Sienne

Emir Preldzic MVP de la première journée d’Euroleague

—————————————————————————————————

On a aimé

  • Le match Real Madrid – Panathinaikos. La première grosse affiche de l’Euroleague 2012-13 a tenu toutes ses promesses. Peu ou pas de doutes, ces deux équipes devraient être présentes en quarts de finale.
  • Léo Westermann. Première réussie pour le jeune tricolore qui a fait montre de biens des qualités sur le parquet d’Istanbul.
  • Vladimir Lucic. La découverte de la journée. Trop timoré la saison passée, le « vieux » (23 ans) Serbe a de l’avenir. Avec Dusko Vujosevic pour le driver, voilà un joueur dont on devrait reparler.
  • Le public du Besiktas. Ils n’étaient que 6 000 mais ils ont fait autant de bruit que les 12 400 fans lituaniens présents dans la Zalgiris Arena avant-hier (c’est dire !). L’Euroleague a perdu les fervents supporters du Galatasaray mais a gagné ceux du Besiktas.
  • Mickaël Gelabale. Retour réussi pour le swingman tricolore. Les amateurs de dunks retiendront le gros face de Mario Delas. Les fans de beau jeu se rappelleront qu’il a été le seul à jouer les yeux dans les yeux avec le Zalgiris. N’est-ce pas, Tremmell Darden ?
  • Sonny Weems. Invisible pendant 38 minutes ou presque, l’ailier américain a brillé dans le money time. D’abord en rentrant un 2+1 permettant au CSKA de revenir à un point, puis en donnant l’avantage aux siens sur l’action suivante. Patron.
  • L’Alba Berlin. Alors oui, c’est vrai, les Berlinois ont pris Sienne au meilleur moment. Mais que leur prestation fut très aboutie. La plus belle surprise de cette première journée n’arrange pas Chalon.
  • Lietuvos Rytas. Auteurs d’un dernier quart-temps ébouriffant, les joueurs de Vilnius auraient peut-être mérité mieux.
  • La victoire chalonnaise. Au final seule la victoire est belle, non ?

—————————————————————————————————

On préférerait oublier

  • Elan Chalon – Asseco Prokom. Match au niveau de jeu indigne de l’Euroleague, tout simplement. Si les Bourguignons avaient perdu cette rencontre, ils auraient directement intégré le panthéon des pires prestations françaises sur la scène Euroleague… Juste derrière la superbe humiliation reçue par SLUC Nancy à Vitoria l’an passé ?
  • Le Mediolanum Forum. 4000 personnes ont assisté à la rencontre EA Milan – Anadolu Efes Istanbul hier (salle de 11 000 places). Mais après tout, il n’y avait que Jordan Farmar, Sasha Vujacic, Dusko Savanovic, Keith Langford, Ioannis Bourousis, Antonis Fotsis ou encore Omar Cook sur le parquet.
  • Cantu. Éliminer Le Mans pour perdre à domicile contre Ljubljana. Merci les gars, on aurait pu faire aussi bien.
  • Le backcourt de Sienne. Si le cas Marcelus Kemp devrait être réglé rapidement, Matt Jennings continue de décevoir malgré une pré-saison de bonne facture.
  • Le « duel » Hilton Armstrong – Mirza Begic. Si Pablo Laso a très vite arrêté les frais en scotchant Begic sur le banc en seconde période, Pedoulakis avait décidé de se lancer dans le comique de répétition en laissant l’ex pivot villeurbannais sur le parquet en début de dernier quart-temps. Et dire qu’ils ont failli être coéquipier…
  • Milos Teodosic. Très bon dans le premier quart-temps, nul par la suite. Le Serbe a commencé l’Euroleague comme il l’avait terminée.
  • La coupe de cheveux de Thomas Heurtel. Peut-être que Fabien Causeur, qui a lui aussi eu sa période Justin Bieber, saura le remettre dans le droit chemin.
—————————————————————————————————

Le 5 de la journée :

Zoran Planinic : 17 pts, 6 rbds, 8 pds pour 31 d’éval.

Rudy Fernandez : 23 pts, 4 rbds, 3 ints pour 25 d’éval.

Emir Preldzic : 20 pts, 4 rbds, 3 pds, 2 ints pour 31 d’éval.

Nikola Mirotic : 18 pts, 8 rbds pour 22 d’éval.

Ksistof Lavrinovic : 17 pts, 5 rbds, 3 pds pour 29 d’éval.

Mentions spéciales : Patrick Christopher, Ioannis Bourousis, Steed Tchicamboud, Sofoklis Schortsanitis, Stratos Perperoglou, Earl Calloway, ceux qui ont regardé Chalon – Gdynia en entier…

—————————————————————————————————

Le 5 de la loose

Torey Thomas : 0 pts (à 0/5), 1 pd, 1 bp pour – 6 d’éval.

Joe Ingles : 3 pts, 2 rbds, 3 bps , 3 fts pour – 4 d’éval.

Drew Nicholas : 0 pts (à 0/4), 1 rbds, 1 bp, 1 ft pour – 5 d’éval.

Hilton Armstrong : 0 pts, 1 rbds, 3 brps pour – 6 d’éval en 6 mins.

Mirza Begic : 2 pts, 3 bps, 3 fts pour -4 d’éval en 6 mins.

Mentions spéciales : Dejan Musli, Goran Suton, Matt Jannings, Semih Erden, Luka Zoric.

—————————————————————————————————

Top 3 Fantasy Ranking

  1. Sylouse avec 186 pts
  2. Zanetti1989 avec 360,3 pts dont 165,6 pts avec sa meilleure team…
  3. El Padrino avec 152,4 pts mais qui gère la moitié des équipes du championnat.
Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.