ALL STAR GAME

Des « regrets éternels » pour Alain Weisz

A la fin de la série face à Strasbourg, Alain Weisz avait quelques regrets de n’être finalement pas passé loin de la finale.

Alain-Weisz-large-MerciecaA cinq minutes près, c’était le Sluc Nancy qui se qualifiait pour la finale lors du match 4. Mais la SIG avait su trouver les ressources pour l’emporter puis terminer le travail lors du match 5 au Rhénus. Sur cette rencontre, les deux équipes n’ont jamais été véritablement loin l’une de l’autre mais côté nancéien l’impact de la raquette et de celui des joueurs extérieurs était bien trop inégal. En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur Alain Weisz n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner.

« Regrets éternels. Le match de lundi reste une énorme déception. Strasbourg est une très forte équipe. On les a poussés au 5e match. On a deux formidables gladiateurs et on n’a jamais réussi à trouver un joueur pour mettre un tir extérieur. On a tout donné, respecté le plan de jeu avec un extraordinaire Falker mais se hisser au niveau de la SIG, c’était trop pour nous ce soir » (Site SIG).

Mais avec une place de demi-finaliste des playoffs de Pro A, de finaliste de la Coupe de France et une participation à la Leaders Cup, la saison du Sluc Nancy est globalement réussi un an seulement après avoir frôlé de peu la descente en Pro B.

Crédit photo : Mercieca

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.