Rémi Lesca : « Il nous manque ce petit plus »

Après la courte défaite de Levallois face à Darussafaka, il y’avait de la déception dans le discours de Rémi Lesca.

Convaincre n’est pas gagner et ça Levallois commence à le savoir. S’ils ont montré un visage combatif et sérieux face à Darussafaka, ils n’ont pas su tuer le match quand il le fallait. Pour le meneur Rémi Lesca (10 points), c’est ce point qu’il faut améliorer afin de donner du relief aux efforts fournis quotidiennement aux entraînements.

« On joue bien, on est dans le match contre une grosse équipe mais il nous manque ce petit plus dans le quatrième quart-temps. Ce déclic on l’aura en championnat pour gagner des matchs et récompenser tous les efforts que l’on fit à entrainement. On nous a dit de ne pas être déçu mais je le suis car ce genre de match, comme celui de Limoges, peut nous faire basculer dans une autre dimension. Les automatismes on va les créer ensemble. Boris (Diaw) je l’ai vu jouer des millions de fois mais ça n’est pas la même chose de jouer avec lui. On a plein de joueurs d’expérience, il faut vite vite se mettre à leur niveau pour justement garder notre sang-froid et tuer les matchs qu’il faut tuer dans le dernier quart-temps. Il faut se persuader qu’on peut gagner ces matchs, il faut être fort mentalement et après on verra notre classement. Les jeunes ? Je ne suis pas surpris de leur qualité. Un joueur comme Ivan Février je ne pense pas qu’il ait fait tâche au milieu de tout le monde quand il est entré. On a un groupe pour voyager, pour faire beaucoup de choses. Si on travaille dur on va tous progresser plus vite qu’on ne le pense ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.