Ricky Rubio : « Tous les matches contre la France sont durs »

L’équipe d’Espagne s’est imposée 88-64 contre la France, mais pour Ricky Rubio l’important ce sont les bonnes sensations des joueurs ibériques.

L’équipe d’Espagne a assumé son statut de favori de la rencontre en disposant de la France 88-64, une performance à la hauteur des qualités des joueurs ibériques. Au final, la sélection espagnole a pris le meilleur sur les Bleus grâce à une constance durant l’intégralité du match. Les joueurs espagnols n’ont pas réellement fait le trou lors d’un quart temps mais ils ont construits leur avance petit à petit. Pour Ricky Rubio, il ne faut pas seulement retenir la victoire mais aussi la manière, le meneur des Minnesota Timberwolves a tenu à expliquer que les sensations étaient vraiment bonnes :

« Finalement, tous les matches contre la France sont durs. À la différence du Brésil, où on avait réussi à faire la différence dès le premier quarts, on a fait le trou petit à petit grâce à notre régularité. On a gagné avec un écart important mais le résultat n’est pas important, ce qui compte ce sont les sensations et elles sont très bonnes », a déclaré Ricky Rubio à Marca.

Maintenant assurée de terminer à la première place du groupe A, l’Espagne a réussi à remplir son premier objectif, mais pour Ricky Rubio, il est hors de question de ne pas jouer à fond le dernier match contre la Serbie.

« On est content d’avoir gagné cette rencontre importante et d’avoir assuré cette première place, mais maintenant on veut plus. On veut gagner demain matin contre la Serbie, on veut être bon durant les 40 minutes de chaque match. »

Plus que jamais, l’Espagne est maintenant l’un des deux grands favoris de la compétition. Elle a largement dominé la phase de poule et on plaint les équipes qui devront croiser la route de la Roja lors de la phase finale, ils sont susceptibles de jouer qui en quart de finale déjà? Ah oui, la France…

Comments

Commentaires

Comments are closed.