Rideau pour Eric Joldersma

La déception de la défaite a été mise de côté quelques minutes ce soir, à Aix, le temps d’une standing ovation. Si des joueurs partent à la retraite, disparaissent -ou les deux- tous les ans, il y en a sur lesquels on peut s’attarder un peu.

Eric Joldersma est de ceux-ci. Vétéran de LNB (10 saisons, avec un peu de Pro A), voici un petit rappel de la carrière de cet ailier naturalisé:

Débarqué en France en 1999, à la sortie d’un cursus universitaire en NCAA III, c’est sur le légendaire parquet de Prissé-Macon, alors en NM1 que la machine à scorer se fait connaître. Prissé a toujours eu une tradition de « lanceur de talents ». 21.4pts, à très haut pourcentage (57.7 à 2, 45.6 à 3)et la carrière est lancée. S’en suit un passage par Orléans (N1 toujours), puis Reims.

Le changement de division ne semble pas poser de problèmes: 18.7 pts à Evreux en 2002-03, 20.6 à Maurienne en 2003-04, et ainsi de suite… Après 3 années du côté de St Quentin, une expérience mitigée à Gravelines (2007-08) gache le passage à l’étage supérieur. Coincé dans une équipe où il n’est « que » rotation, et qui sera toute l’année secouée de remous (changement de coach, blessures…), EJ ne trouve pas d’opportunité pour s’exprimer. Retour à la case ProB, du côté de St Etienne, dans un profil moins scoreur. Dépot de bilan en fin de saison 2008-09. Un chapitre de plus dans le livre.

C’est alors que Guillaume Quintard, coach Mauriennais, sollicite Eric pour un rôle différent: Rotation de luxe dans un groupe complet et équilibré. Le pari est gagnant. Jadis réputé pour son apport offensif, il se met au service de l’équipe rendant service des deux côtés du terrain. La saison est historique pour le club (1/2 finale contre Pau en 3 manches), et les choix du coach pleinement récompensés.

2010-11 sera la saison du baroud d’honneur. JFL par dérogation, et parfaitement bilingue, EJ reste un joueur précieux (8.5 pts, 42.3% à 3). Dijon est venu clore le chapitre Mauriennais. Et la carrière d’un JFL sorti de NCAA III.

Tags :
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (6)

  1. Bob R3

    Un grand monsieur…

    Aix Maurienne perd très gros !

  2. BCMers

    je confirme un grand joueur, pas forcément par le talent certes, mais un homme de coeur. Il m'aura laisser une bonne impression lors de son passage au bcm, où on ne lui a pas vraiment donné sa chance

  3. Bob R3

    C'est sur qu'il garde cette expérience en travers de la gorge.. Il aurait pu faire carrière en Pro A à mon avis !

    Je trouve, contrairement à toi, qu'il a bcp de talents… Mais je te rejoins sur l'homme de coeur…