Roanne et Gravelines sur le pont

La série Gravelines-Roanne prendra fin ce soir au Sportica.

Ce soir, ce sera Win or Go Home pour les Roannais qui ont réussi à arracher une belle face à Gravelines vendredi dernier.

Une rencontre que les joueurs abordent avec confiance et sérénité à l’image de Pape-Philippe Amagou qui estime que seul l’avantage du terrain fait la différence et a briefé son squad :

« Comme je suis un jeune-vieux, oui, on en a parlé entre nous. Un titre sert à remplir des cases, cette année est une occasion, pour nous comme pour Gravelines. Je crois à la victoire. Je serais énormément déçu de ne pas avoir de titre cette année encore. Il faut avoir un esprit commando pour gagner cette belle, être ambitieux aussi. Quand tu vises les étoiles, tu ne peux retomber que dans le ciel », déclarait-il dans le Progrès.

Champion de France avec Le Mans en 2006 et Nany en 2008, Amagou a un objectif précis en tête :

« Gagner un troisième titre avec un troisième club »

Mais pour cela, il faudra d’abord que les Roannais parviennent à s’imposer au Sportica face à l’armada de Christian Monschau. Mais Gravelines ne sera pas facile à prendre.

Malgré un Ben Woodside diminué par sa blessure au poignet, Gravelines pourra compter sur un effectif complet et des joueurs revanchards de la défaite de vendredi.

« Il nous faut retrouver de l’intensité défensive et de l’agressivité en attaque », analysait Monschau dans La Nouvelle République.

Réponse ce soir à 20h30 sur Sport+

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Brieuc

    Quote prise sur la LNB "Pour se qualifier pour les demi-finales, les Roannais auront besoin d'un bon Ricky Davis. L'Américain a totalisé 14 points et 7 rebonds lors de la deuxième manche, mais n'a shooté qu'à 3/9, bien défendu par Judy Jomby notamment."

    Pour ceux suivant le BCM cherchez l'erreur… la LNB ne connait même pas les joueurs de son championnat… c'est hallucinant!