Roanne et Orléans sont des AS

Tous les résultats de la soirée à la sauce bullets.

Nancy-Poitiers : 72-66

Le SLUC a des ressources et le PB86 a payé cher pour le constater. Car après avoir passé un 24-10 dans le troisième quart-temps, les Pictaviens ont ensuite calé pour se prendre un vilain 25-8. De quoi avoir des regrets… Mais en face il y’avait client. Solo Diabaté a en effet encore sorti une prestation solide (18 points, 7 rebonds et 7 passes décisives) et confirme qu’il est le leader de la team lorraine. A ses côtés Marcellus Sommerville a aussi brillé avec un double-double du meilleur effet (13 points et 12 rebonds). Pour Poitiers il faudra se relever dès la semaine prochaine à Nanterre pour un match qui sent la poudre.

 

Cholet Basket-Paris Levallois : 82-94

Si l’écart est large, cela aurait pu être pu être pire pour le club des Mauges qui s’est pris une leçon de basket par la redoutable armada francilienne. Sean May a encore été impérial avec 16 points et 8 rebonds. John Cox s’est bien débrouillé avec ses 16 points mais on notera le regain de forme de Maleye N’Doye qui a terminé la rencontre avec 14 points (comme Jawad Williams). Côté CB, hormis le gain de la bataille du rebond (30 à 28), il n’y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est beaucoup de déchets comme en témoignent les 19 balles perdues.

 

Limoges-Boulazac : 82-65

Sans Amadi McKenzie on ne donnait pas cher des chances de victoire du BBD et le terrain a validé cette hypothèse. Jon Brockmam continue de prouver qu’il est une bonne pioche avec un match plein des deux côtés du terrain (8 points et 8 rebonds). Mais les 16 points de Brad Wanamaker ont été tout aussi utile. Pour ses grands débuts avec Boulazac, Antony Roberson s’est montré plutôt discret avec seulement 4 petits points. Son équipe aura besoin qu’il soit vite plus performant pour éviter de faire parti de la charette pour l’étage inférieur.

 

Dijon-Nanterre : 88-80

Malgré un bon finish (21-18), la JSF a payé ses trous d’air défensifs qui n’ont pu permettre un retour. Il faut dire que la JDA a mené tout au long de la rencontre et a affiché une certaine maitrise à l’image d’un Zach Moss des plus efficace (21 points et 3 rebonds). A ses côtés Larry Owens a pu emmagaziner de la confiance avec 14 points à 75% de réussite. En face David Lighty a bien noirci sa feuille de stats (20 points, 3 rebonds et 5 passes décisives) mais cela n’a pas suffi. Pour espérer battre Poitiers, la JSF devra avant tout resserrer sa défense. Sinon…

 

Roanne-Le Havre : 80-67

Face aux Normands, les Choraliens (qui se sont qualifiés pour la Disneyland Leaderscup) n’ont eu aucune pitié mais il fallait bien ça pour valider leur participation aux AS. Matt Howard sort un double-double (22 points et 10 rebonds) mais l’on retiendra aussi les 18 points de Pape Amagou. Côté normand, Max Kouguere s’en sort bien avec 12 points et 5 rebonds comme Bernard King avec ses 14 points. Mais pour réussir à se sauver en fin de saison, les remplaçants du STB vont devoir monter leur niveau d’un cran sinon cela risque d’être bien juste.

 

Strasbourg-Orléans : 81-70

Ils ont peut-être perdus mais l’OLB s’est tout de même qualifié pour la Disneyland Leaders Cup. Mais pour bien y figurer l’équipe du Loiret devra régler ses problèmes d’inconstance à l’image de ce qu’elle a montré lors du troisième quart temps perdu sur le score de 28 à 13. Pour la SIG, on note l’excellente copie de Ricardo Greer (22 points et 10 rebonds) une valeur sûre. Alexis Ajinça a lui aussi été prolifique en attaque avec 20 points et difficile à contenir en défense puisqu’il a provoqué pas moins de cinq fautes. A n’en pas douter l’équipe strasbourgeoise sera un prétendant sérieux pour la Disneyland Leaders Cup.

 

 

Tags :
Comments

Commentaires (7)

  1. bobby

    a noter cote limoges les 28 points pour Boungou-Colo – Mipoka dont certain hyper decisif en 4ieme quart

  2. Jordan

    A noter que Nanterre avait que un vrais intérieur !!!

  3. C87bruno

    LIMOGES-BOULAZAC : un arbitrage d'une incompétence incroyable…

    S'il existe des pros à la Fédé, qu'ils regardent le matche et qu'ils ESSAYE DE COMPRENDRE les décisions des hommes en gris…Parce que moi mercredi il va falloir que je les expliques à mes jeunes joueurs (qui auront je sais d'avance revue 2 ou 3 fois le match en vidéos…)

  4. lepanda

    Le BBD mérite de se maintenir, avec tous leurs blessés et leurs remplaçants ils étaient simplement trop juste hier. Mais c'est beaucoup plus cohérent comme équipe que Poitiers ou Dijon par exemple(contre qui on a pourtant perdu). Quand tout le monde sera en forme au BBD, ils vont reprendre leur marche en avant. Mais ce sera peut-être trop tard…