Ronnie Smith est décédé à 49 ans

Ronnie Smith, grande figure du basket français, est décédé la nuit dernière dans un accident de voiture.

C’est une bien triste nouvelle qui nous est arrivée en début d’après midi. Ronnie Smith, international français, ex-joueur de l’ASVEL et de Pau, devenu policier après sa carrière est décédé dans un dramatique accident de la route samedi aux Etats Unis intervenu dans l’exercice de ses fonctions. Il avait seulement 49 ans…

 

Le communiqué de presse de la FFBB :

L’ancien joueur de l’Équipe de France, Ronnie Smith, est décédé à l’âge de 49 ans dans un accident de voiture survenu aux Etats-Unis le samedi 17 décembre 2011. L’ancien pivot
américain naturalisé français, avait été sélectionné à 20 reprises avec les Bleus et avait participé à la qualification de l’Équipe de France aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000
lors de l’Euro 1999 en France (4ème).

Originaire de Galveston (USA), Ronnie Smith est né le 21 avril 1962. Il avait, après sa carrière de basketteur, entamé une reconversion dans la police aux Etats-Unis. Cela faisait 4 ans qu’il était policier dans le Comté de Butts (Géorgie, USA).

Ronnie Smith a été tué dans un accident de voiture en répondant à un appel de secours. Sa voiture de police aurait quitté la chaussée et aurait frappé plusieurs arbres, provoquant des
blessures qui lui ont été fatales.

La Fédération Française de Basket Ball présente ses condoléances à sa femme et ses deux filles.

Ronnie Smith
Taille : 2.06 m – Poste : Intérieur
Date et lieu de naissance : 21 avril 1962 à Galveston (USA)
Nombre de sélections : 20 – Points : 79 – Record : 14
Première sélection : Le 8 octobre 1995 contre la Lituanie à Vilnius (Lituanie)
Dernière sélection : Le 3 juillet 1999 contre la Yougoslavie à Paris

EN BLEU
1999 : Equipe de France Séniors Maculins – Championnat d’Europe ( 4 )

EN CLUB – Parcours :
Galveston (JuCo, USA), 1984-1985 : Nebraska (NCAA, USA), 1985-1986 : Gualeguaychy
(Argentine), 1986-1987 : Martigny (Suisse), 1987-1988 : Almada (Portugal), 1988-1989 : Vichy
(1B), 1989-1990 : Roanne, 1990-1991 : Voiron (1B), 1991-1992 : Nancy (1B), 1992-1993 :
Besançon (N2), 1993-1994 : Besançon (Pro B), 1994-1995 : Gravelines puis Besançon (Pro B),
1995-1997 : Villeurbanne, 1997-2000 : Pau-Orthez.

Titres :
Champion de France : 1998, 1999, Champion de France Pro B : 1995, Champion de France N2 :
1993, Coupe de France : 1996, 1997

Palmarès individuel : All-Star LNB : 1996

Tags :
Comments

Commentaires (15)

  1. MagicCunt2012

    Un homme et un joueur énorme !

  2. grigry

    R.I.P

  3. Jeff

    Je suis très attristé par cette nouvelle. Ronnie fut le premier américain "important" de mon club de cœur, le Besançon Basket Comté.

  4. Legendary Derrick Po

    Oh ben merde alors… Mon Ronnie de la Green Team… RIP Gros.

  5. jibé

    Un Grand Monsieur. Je me rappelle quand je l'ai entendu s'exprimer pour la première fois, il devait être arrivé en France depuis trois ans. Il parlait français avec une grande aisance, ce qui n'est pas un mince exploit. Un gentleman sur le terrain et dvt les micros, doublé d'un sacré joueur.

    Comme souvent, ce sont les meilleurs qui s'en vont. Repose en paix Ronnie.

  6. BesakBaller

    C'était mon joueur préféré à mes débuts à Besançon RIP Ronnie :'(

  7. u2 boy64

    repose en paix RONNIE

  8. Jybo

    Cette nouvelle me fait autant de mal que celle de Conrad McRae a l'époque. Un joueur qui a laissé une très bonne image autant par son jeu que par sa personnalité. RIP.

  9. vito

    en ces moments si douloureux, les mots sont bien dérisoires….RIP :-(

  10. RON JAMES

    R.I.P.

  11. mimouane

    En tant que supporter de Besançon, je suis totalement bouleversé par cette nouvelle… Un très, très grand joueur et un très, très grand bonhomme nous quitte… Si on me demandait de citer un joueur qui a marqué Besançon, c'est peut-être lui que je citerais, devant Tony Farmer, Cedrick Banks et Tanoka Beard,

  12. rolandfernandez

    Apparemment ,personne ne savait labas qu'il avait joué au basket. C'est incroyable. J'ai lu les news des journaux locaux (Atlanta), aucun ne parle de son passé de basketteur. En fait, sa mort est médiatisé parce qu'il était flic et en aucun cas parce que c'était Ronnie Smith. Incroyable.

  13. hubert

    Hey Ronnie!

    Un Monsieur au grand coeur, que nous avons eu l'honneur de connaitre à Besançon.

    Tu laisses un vide dans nos coeurs.