Basket Actu : Rouen va se porter candidat à une wild-card, Torey Thomas à Cholet

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Rouen va se porter candidat à une wild-card
Laurent-Sciarra-large
Comme Alain Béral l’avait confirmé en début de saison, le processus de wild-card va être à nouveau mis en place cette saison. Et parmi les candidats il y’aura notamment le SPO Rouen, actuel pensionnaire de Pro B. Cette candidature possède quelques atouts à commencer par le superbe outil que constitue la Kindarena et ses 6000 places. Mais surtout si Le Havre venait à descendre, Rouen prendrait alors la place de représentant du basket normand au sein de l’élite.

Paris Normandie

Torey Thomas renforce Cholet
Cholet Basket tient son renfort et celui-ci n’est pas un inconnu puisqu’il s’agit de Torey Thomas (28 ans, 1m80), pigiste médical de Dashaun Wood au Mans. Lors de son passage dans la Sarthe, Thomas, qui possède un profil de meneur-créateur, a tourné à une moyenne très correcte de 7,2 points et 2,4 passes décisives de moyenne.

Jérémy Nzeulie ne cède pas à la panique
Alors que la JSF Nanterre s’est à nouveau incliné en championnat face au Mans, l’arrière Jérémy Nzeulie ne cède pas à la panique. Pour lui il y’a de la satisfaction à avoir malgré la défaite par rapport au contenu proposé. « Le Mans a su mettre ses shoots à 3 points dans les moments importants. C’est là qu’ils ont fait la différence, et ont su gérer jusqu’à la fin du match. En championnat, on est plus attendu qu’en Coupe d’Europe, on a été beaucoup médiatisé, c’est à nous de nous caler avec cela. Ce soir, il y a déjà du mieux. Avant ce soir on avait eu de lourdes défaites« .

Site Le Mans

Tags : , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. GW_

    Du moment que les clubs de Pro A ne peuvent plus déposer de candidature, ce serait profondément injuste de laisser descendre Roanne ou Antibes pour accueillir un club moins bien structuré et qui n'arrive pas à trouver de stabilité sur le plan sportif.

    Antibes qui a un budget supérieur à ce qu'espéré par Rouen, un projet ambitieux, une salle toute neuve…

    Et si la région normande avait autant d'atouts, pourquoi Le Havre se retrouve avec un budget indigne de leurs résultats sportifs saison après saison ?