Roy B. Rana (Coach Canada U19): « Prêts à choquer le monde entier! »

Le coach canadien, Roy B. Rana, s’apprête à défier les USA en 1/4 de finale du Championnat du Monde U19. Entretien.

Roy B RanaAu sortir d’une victoire contre l’Argentine (78-62) qui a qualifié sa sélection pour les 1/4 de finale du Championnat du Monde U19, le coach canadien Roy B. Rana s’est confié à BasketSession pour analyser ce match mais aussi le défi qui les attend avec une confrontation contre les Etats-Unis ce vendredi (20h, disponible sur LiveBasketball TV).

Celui qui fut le coach d’un soir de Livio Jean-Charles au Hoop Summit 2013 apparaît déterminé à l’idée de rencontrer les « cousins » américains même si, en l’absence de sa star Andrew Wiggins (Kansas), la perspective d’une victoire n’est encore qu’un vœu pieu. Le Canada a fini 4ème de sa poule qualificative avec des résultats plutôt décevants malgré de bons matches de son pivot, Trey Lyles (sorti sur blessure à 6 mns de la fin d’un match qui était déjà presque gagné, comme nous vous le disions dans notre report de ce matin), il ne partira évidemment pas favori de cette rencontre.

 

La victoire contre l’Argentine et la qualification pour les ¼ de Finale:

Basketsession: C’était une bonne victoire aujourd’hui. Qu’avez-vous aimé en particulier?

Roy B. Rana: Chaque victoire est une bonne victoire. Je trouve que nous avons vraiment bien défendu, en particulier en première mi-temps. Ca a fait la différence sur le match. Nos meilleurs joueurs ont réalisé un très bon match en attaque mais c’était un effort vraiment collectif donc c’est juste une grande fierté pour notre jeune équipe canadienne.

Le match de Trey Lyles:

BS: Qu’en est-il de Trey Lyles? Un gros match mais une blessure en fin de match.

RBR: Oui, il s’est fait une entorse de la cheville, c’est pas de chance, ca aurait pu arriver plus tôt, c’est arrivé à ce moment-là. C’est maintenant que notre staff médical va donner le meilleur et nous le remettre sur pieds pour le ¼ de finale de vendredi. C’est un jour de repos ce jeudi donc on va travailler sur sa cheville pour qu’elle n’enfle pas trop et il pourra jouer.

Trey_Lyles_Canada_U19BS: C’était un des meilleurs matches qu’il ait joué ?

RBR: C’est à peu près ce que j’attends de lui tous les soirs donc je ne suis pas surpris qu’il joue ainsi. Il en est capable. Il est très talentueux, il peut dominer à l’intérieur et à l’extérieur. Il est bon au rebond. Il a toutes les armes à sa disposition. C’est pour toutes ces raisons qu’il possède une telle cote. Je pense que son futur va être passionnant.

Le ¼ de finale contre les USA:

BS: En ¼ de finale, vous allez rencontrer les USA. Vous avez hâte de vous mesurer à eux?

RBR: Vous savez, on a toujours hâte de jouer un ¼ de finale mais s’il y a bien une équipe qui vous inspire un peu d’admiration, c’est bien eux. Mais nos joueurs connaissent les leurs. On s’est entrainés contre eux avant le tournoi, c’est une équipe très impressionnante mais on se préparera bien et on sera prêts à choquer le monde entier (sourires).

BS: Vous avez fait un entrainement avec les USA avant le Tournoi donc?

RBR: On a fait un entrainement sur 2 quart-temps ici, en conditions de match. C’était bien, très intense, très agressif, beaucoup de passion de chaque côte. C’était vraiment intéressant. Ils nous ont battus de 18 pts, si je me souviens bien.

BS: Donc il va y avoir une question de fierté lors de ce ¼ de finale.

C’est toujours une question de fierté. Il doit y en avoir, contre n’importe quel pays. Ce sont les Championnats du Monde, vous avez le nom de votre pays sur le maillot. Si vous n’avez pas de fierté, vous ne devriez pas être ici.

 

Canada_U19Bilan des 6 premiers matches:

BS: Donc aucun regret particulier sur le début de Tournoi, où quelques défaites vous ont coûté un meilleur classement?

RBR: Je pense qu’on ne peut pas regarder en arrière, il faut se concentrer sur ce qui arrive. Si on avait des regrets sur le début de Tournoi, on pourrait même ne pas être dans les 8 qualifiés pour les ¼, donc on se concentre toujours sur le prochain match, la prochaine possession. Il faut tirer un coup de chapeau aux équipes qui nous ont battus, elles étaient meilleures que nous ce jour-là. Pour nous, il n’est pas question de regret mais de s’améliorer sans cesse.

BS: Qu’est-ce qui marche mieux pour vous depuis les deux derniers matches dans cette équipe?

Je trouve que l’on fait preuve d’une meilleure énergie. On est un peu plus agressifs, un peu plus confiants. C’est incroyable ce que ça peut faire pour une équipe d’être un peu plus confiant, d’avoir un peu plus de momentum. J’ai trouvé que cette victoire contre l’Iran nous a permis de retrouver de la confiance et qu’elle était egalement au rendez-vous contre l’Argentine. On commence à voir quelques joueurs être plus confiants dans ce style de jeu. Tout ça prend forme au bon moment et j’espère que ça restera ainsi.

BS: Pouvez-vous détailler ce style de jeu dont vous parlez?

On a un jeu physique sur certains aspects et, en même temps, on essaie de ne pas l’être sur d’autres. On apprend à défendre sur la balle sans faire de fautes, mais aussi à s’ajuster de manière à défendre de manière physique en poste bas. Les gars ont fait un travail formidable là-dessus. Je ne peux pas vraiment me plaindre de l’arbitrage, il a été très consistant tout au long du Tournoi, ça a été à nous de nous adapter et on l’a fait.

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.