Rudy Fernandez pas totalement convaincu par la nouvelle configuration du Top 16.

Le Madrilène n’est pas très enthousiaste sur la nouvelle formule du Top16.

Alors que le Top16 de l’Euroleague va démarrer ce jeudi, certaines voix se font à nouveau entendre pour en pointer les défautes. Le principal ? Le nombre de matchs car en regroupant les équipes qualifiées en deux poules de 8, le board de l’Euroleague a augmenté le nombre de rencontres. Pour Rudy Fernandez, l’un des joueurs phares du Real, il va falloir s’adapter.

« Le Top 16 est une nouvelle phase durant laquelle on ne peut pas faire d’erreurs. On va jouer beaucoup de matchs, peut-être trop, mais nous devons nous adapter à ce que l’Euroleague demande cette saison » (Site officiel de la compétition).

Mais ça n’est pas ça qui devrait freiner l’arrière espagnol qui a fait de la victoire en Euroleague une priorité lorsqu’il a effectué son retour à Madrid lors de la dernière inter-saison.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.