Rudy Fernandez porte le Real Madrid vers la victoire contre l’Olympiacos

Le Real Madrid a pris le meilleur sur l’Olympiacos dans la manche 1 de la série de playoffs grâce à un Rudy Fernandez des grands soirs.

Rudy Fernandez - ACB.comIl était inarrêtable. Très présent aux quatre coins du parquet, que ce soit à longue distance, aux drives dans le trafic ou dans les mauvaises histoires, Rudy Fernandez a sorti une prestation de haut vol dans la premier affrontement face à l’Olympiacos (20 pts, 6 rbds, 5 pds).

Omniprésent dans les légers passages en travers du Real Madrid, le swingman est sorti vainqueur du duel qui l’opposait à Vassilis Spanoulis, offrant ainsi la victoire à ses troupes (88 – 71).

Bien lancée par un Nikola Mirotic (15 pts, 6 rbds) archi-dominateur contre un Bryant Dunston repositionné pour l’occasion au poste 4, la Maison Blanche a profité des nombreuses pertes de balle des Reds pour prendre dix longueurs d’avance au coeur du premier quart-temps. Vassilis Spanoulis en détresse à la mène (5 bps dont 4 dans le 1er QT) et Dunston à la ramasse, l’Olympiacos s’est pourtant relancé à la suite des entrées en jeu de Kostas Sloukas (7 pts, 4 pds) et Georgios Printezis (10 pts).

Plus dur dans les contacts grâce à l’énergizer Cedric Simmons (8 & 7 en 17 min), plus clairvoyant dans la distribution de balle, le Pirée a mis en balance le Real Madrid dans un second quart-temps où V-Span, décalé à l’arrière, s’est mis à enchainer les perles à longue distance (18 pts à 4/7 derrière l’arc).

Néanmoins ce beau retour de flamme annonçant un gros combat n’a pas duré, la faute au début de deuxième mi-temps loupé par les Grecs. Avec Mantzaris et Lojeski de retour aux affaires alors qu’ils s’étaient déjà montrés à la peine jusqu’ici, les Espagnols ont remis la machine en route et scoré les points à la pelle par l’entremise de Sergio Llull (12 pts, 4 pds) et de l’inévitable Rudy Fernandez, lui qui était déjà le seul à surnager côté blancos avant la pause.

Entre nervosité et coaching extrêmement contestable de Bartzokas, qui n’a relancé Printezis et Sloukas qu’une fois mené d’une quinzaine d’unités, l’Olympiacos n’a pas fait le poids par la suite, laissant ainsi le Real Madrid chauffer à blanc le Palacio de los Deportes avant la seconde manche.

Pour l’emporter, l’Olympiacos devra se ressaisir et couper toute velléité de jeu rapide, ce qui n’a que trop peu été réalisé ce soir. Au final, la victoire madrilène revêt une certaine ampleur mais elle ne fait qu’ajouter un peu plus de piment à une série qui n’en manquait pas. Si Perperoglou (2 pts) et Lojeski (2 pts), complètement à côté de leurs pompes ce soir, se reprennent, la suite s’annonce grandiose.

REAL MADRID
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 DRAPER, DONTAYE 4:54 1 1 1
5 FERNANDEZ, RUDY 30:01 20 3/5 4/6 2/2 2 4 6 5 3 1 3 8 34
7 BARREIRO, JONATHAN DNP
9 REYES, FELIPE 12:09 9 3/6 3/4 1 1 2 1 1 1 1 4 5 8
11 DIEZ, DANIEL 6:54 2 1/1 1 1 3
12 MIROTIC, NIKOLA 27:51 15 7/8 0/3 1/1 1 5 6 1 5 1 1 2 3 24
13 RODRIGUEZ, SERGIO 24:36 12 3/5 1/5 3/3 4 2 5 1 1 3 8
21 DARDEN, TREMMELL 19:25 7 3/4 0/1 1/2 1 1 2 1 1 1 7
23 LLULL, SERGIO 34:10 12 3/4 2/3 4 1 3 10
30 BOUROUSIS, IOANNIS 20:56 6 2/5 2/2 2 5 7 1 1 4 1 9
44 SLAUGHTER, MARCUS 6:39 2 1/1 0/2 1 1 1 1 1
50 MEJRI, SALAH 12:25 3 0/1 1/1 2 2 1 1 1 4 1
Team 1 2 3 3
TOTALS 200:00 88 26/40 8/19 12/16 10 21 31 16 11 11 5 2 23 22 108
65% 42.1% 75%
OLYMPIACOS PIRAEUS
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 PETWAY, BRENT 16:30 6 2/3 2 2 1 5 2 3
5 SHERMADINI, GIORGI 9:56 5 2/3 1/1 1 1 1 1 5
6 DUNSTON, BRYANT 22:23 6 2/5 2/3 3 3 2 1 1 3 4 8
7 SPANOULIS, VASSILIS 30:00 18 1/4 4/7 4/7 5 5 1 3 5 10
8 PERPEROGLOU, STRATOS 11:55 2 0/3 2/2 1 1 2 1 1 1 1 1
9 PAPAPETROU, IOANNIS 10:04 2 1/1 0/1 1 1 1 1
10 SLOUKAS, KOSTAS 25:35 7 2/4 1/2 1 1 4 1 2 1 1 3 9
11 COLLINS, MARDY DNP
12 SIMMONS, CEDRIC 17:32 8 4/5 0/5 3 4 7 1 2 2 1 2 3 10
15 PRINTEZIS, GEORGIOS 13:39 10 5/7 2 1 1 3 2 9
17 MANTZARIS, EVANGELOS 27:41 5 1/2 2/2 1 2 3 3 2 1 1 8
24 LOJESKI, MATTHEW 14:45 2 1/3 0/1 2 2 1 2
Team 2 1 3 1 2
TOTALS 200:00 71 18/35 8/16 11/20 7 18 25 18 4 15 2 5 22 22 66
51.4% 50% 55%
Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.