Rudy Fernandez se méfie de la France

Dans quelques heures, l’équipe de France va défier l’Espagne devant son public. Rudy Fernandez s’attend à un match compliqué avec des surprises…

rudy fernandezEt si l’équipe de France n’avait pas tout montré lors du match de poule ? Et si elle avait intentionnellement sous-exploité les avantages physiques de Nicolas Batum et de Mickael Gelabale ? Et si elle avait fait exprès de laisser au frigo Kim Tillie pourtant intéressant dans son rôle d’intérieur fuyant ? Et si Vincent Collet avait tout simplement joué un mauvais tour aux Espagnols ? Alors bien sûr, ces hypothèses sont tirées par les cheveux mais Rudy Fernandez, l’un des piliers de l’équipe d’Espagne, se méfie toujours de l’équipe de France malgré la belle victoire de la Roja 88-64 lors des phases de groupe. Pour l’arrière du Real Madrid, ce match de poule n’est pas forcément révélateur des forces des deux équipes :

« Parfois lors des confrontations en groupe, vous ne voulez pas tout montrer à votre adversaire car vous pouvez toujours croiser cette équipe sur votre chemin par la suite et les surprendre. Je suis certain que la France va effectuer des nouvelles choses et on devra être prêt pour ça », a commenté Rudy Fernandez sur le site de la FIBA.

Plutôt performant lors de ce début de compétition, Rudy Fernandez se montre extrêmement prudent concernant la rencontre de ce soir. Pour lui, l’équipe qui va réussir à surprendre l’autre aura de grandes chances de qualification pour les demi-finales.

« L’élément de surprise vous donne un avantage qui peut permettre de passer à l’étape supérieur à ce moment de la compétition. Tous les matches sont différents et en tant qu’équipe, vous devez évoluer. Après 5 matches, les autres équipes vous ont étudié sur vidéos donc vous devez changer certaines choses. »

Franchement, on ne sait pas si Rudy Fernandez a raison concernant l’équipe de France, mais si Vincent Collet a réellement une botte secrète pour faire la différence, c’est le moment de l’utiliser.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.