Rudy Gobert a déjà récolté 23 000 euros en bashant ses adversaires

Via un partenariat entre sa fondation et Yop, Rudy Gobert se devait d’enchaîner les contres cette saison en NBA. Le double All-Star ne déçoit pas pour le moment.

En début de saison, Rudy Gobert, via sa fondation, avait passé un deal avec son partenaire Yop. A chaque contre réalisé lors d’un match à domicile du Jazz en NBA, 500 euros seraient reversés à la Rudy’s Kids Foundation, qui s’occupe d’aider des associations locales d’aide à l’enfance. Après 17 matches à domicile, le pivot des Bleus a plus que fait le job pour le moment. Non seulement Rudy et son équipe sont en tête de la ligue, mais il a déjà réalisé 46 contres sur les matches disputés à la Vivint Smart Arena. Soit exactement 23 000 euros collectés alors que l’on n’en est même pas encore à la moitié de la saison NBA.

C’est aussi grâce à cette faculté à scotcher ses adversaires que Rudy Gobert est en lice pour récupérer un trophée de meilleur défenseur de l’année abandonné la saison dernière à Giannis Antetokounmpo. A ce sujet, il confiait justement à Jacques Monclar il y a quelques semaines :

« Tout jeune, j’ai senti que c’est quelque chose que j’aimais faire. Le contre, c’est une question de fierté. Tu ne veux pas laisser l’adversaire marquer et le contre c’est le dernier geste, l’issue de secours, pour sauver la défense.

Quand tu es jeune, tu regardes les vidéos, tu veux faire pareil. Au fil des années, c’est devenu de plus en plus naturel et j’ai grandi aussi, ça m’a aussi aidé (rires). Plus ça allait, plus j’avais comme mission de ne laisser personne marquer.

Dès mes débuts en NBA, quand j’étais sur le terrain, mon but c’était de faire en sorte que personne ne marque. Parfois tu ne vas pas contrer, mais dissuader, c’est important aussi ».

Le Utah Jazz est toujours en tête de la ligue après une première partie de saison particulièrement aboutie et Rudy Gobert va fêter sa deuxième sélection au All-Star Game le week-end prochain.

Rookie mistake : LaMelo a voulu postériser Gobert, ça a mal fini pour lui

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.