Rudy Gobert a encore des séquelles du Covid-19, trois mois après

A un mois de la reprise de la saison NBA, Rudy Gobert n’a pas encore complètement récupéré du Covid-19. En Floride, le pivot du Jazz sera scruté.

L’un des arguments majeurs des sceptiques quant à la reprise de la saison NBA, c’est qu’on ne sait toujours pas assez de choses sur le Covid-19 et ses effets. L’argument est imparable et des exemples viennent chaque jour attester qu’on ne se remet pas du virus en un claquement de doigts et après un peu de repos. Rudy Gobert a été l’athlète dont la contamination a entraîné la suspension de la saison. Après avoir été lynché médiatiquement pendant quelques semaines et avoir fait amende honorable, Rudy a repris le chemin de l’entraînement et sera de la partie à Orlando. Malgré tout le pivot du Utah Jazz a fait une confession au journal L’Equipe ce week-end : il n’a pas complètement récupéré du Covid-19.

« Le goût est revenu, mais l’odorat n’est toujours pas à 100 %. Je sens bien les odeurs, mais pas de loin. J’ai parlé à des spécialistes, qui m’ont dit que ça pouvait prendre jusqu’à un an », reconnaît Rudy Gobert.

L’odorat n’est pas forcément le sens le plus important pour un joueur de basket. Mais qu’en est-il de son physique ? De nombreux malades expliquent avoir toujours des séquelles, même plusieurs mois après avoir été déclarés hors de danger. Sans être alarmiste, l’intérieur tricolore a reconnu que c’était aussi son cas.

« Je sens encore des trucs bizarres, mais je n’ai jamais été aussi longtemps de ma vie sans jouer un match de basket. Je ne sais pas si c’est ça ou le contrecoup du virus. Je commence à m’entraîner à fond, je n’ai toujours pas rejoué en 5 contre 5, mais je m’entraîne individuellement, je fais de la boxe, de la natation, je cours dans la montagne.

Aujourd’hui, je ne dirais pas que je me sens plus fatigué qu’avant. Mais j’ai eu des expériences, il y a un mois et demi, qui m’ont fait peur. Je sentais comme des fourmis dans mes orteils et je me demandais ce que ça pouvait être. Il y a eu pas mal de petits trucs comme ça ».

La manière dont Rudy Gobert et les autres joueurs qui ont contracté le Covid-19 – son coéquipier Donovan Mitchell avec lequel il a été en froid notamment – se comportent sur le terrain dans un mois, après une préparation physique adéquate, donnera une indication intéressante sur ce que provoque réellement le virus à moyen et long terme.

On espère vraiment voir Rudy récupérer toutes ses capacités et tourner cette page douloureuse de sa carrière.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.