Rudy Gobert a tourné la page comme un patron

Rudy Gobert a affiché un mental d’acier en étant décisif pour le premier match officiel dans la bulle. Même avec Donovan Mitchell, tout semble aller mieux.

La manière dont Rudy Gobert a géré sa bourde initiale et est resté solide mentalement pendant des moins mérite d’être saluée. Le Français aurait pu s’effondrer après avoir été ciblé par les médias et les fans en NBA, comme s’il avait lui-même créé le Covid-19 avant de le répandre sur le sol américain. A ça s’est ajoutée une relation d’un froid polaire avec Donovan Mitchell et même des rumeurs sur son avenir au Utah Jazz. La page est déjà tournée.

Dès le premier match dans la bulle de Disney World Resort – on l’avait déjà vu à son aise lors des scrimmages – Rudy Gobert a pesé de tout son poids sur la performance de son équipe et montré, qu’importent l’avis des Américains, qu’il était le joueur le plus important de l’équipe.

CQFR : LeBron James et Rudy Gobert clutch d’entrée !

Avec 14 points, 12 rebonds et 3 contres face aux New Orleans Pelicans en ouverture, l’intérieur tricolore a réussi son double-double syndical, en étant encore le point d’ancrage, défensif notamment, d’une équipe toujours en quête d’un fonctionnement optimal, mais qui débute sa campagne floridienne par une victoire.

Le premier panier de cette soirée de reprise NBA ? Rudy Gobert, après quelques secondes. Un contre sur Zion Williamson pour calmer les ardeurs du rookie ? Rudy Gobert aussi. Les deux lancers de la gagne dans les ultimes instants du match, dans un exercice qu’il n’affectionne pas toujours ? Gobert toujours.

Comme un symbole, on a aussi vu Rudy et Donovan Mitchell combiner, se parler et afficher une connexion technique que l’on ne pensait plus possible lorsque les médias relayaient un par un les tensions et la relation « irréparable » entre eux il n’y a pas si longtemps. Peu importe qu’ils ne soient pas ou plus les meilleurs amis du monde. Les deux All-Stars sont prêts à travailler ensemble et à être efficaces ensemble pour le bien du Jazz.

« J’ai trouvé qu’il y avait une certaine synergie entre eux sur le terrain. Les voir liés comme ça, c’était vraiment bien. On a laissé tout ça derrière nous grâce à l’entraînement et au boulot. On va se servir de ça comme d’une leçon, comme Rudy Gobert et Donovan Mitchell », a salué Quin Snyder à la fin de la rencontre.

Rudy Gobert avait quelque part « stoppé » la saison et c’est lui qui l’a magnifiquement fait redémarrer.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.