Rudy Gobert pas sûr d’aller au TQO

Free agent cet été, Rudy Gobert n’a pas encore décidé s’il se rendra au TQO à Manille en juillet prochain. En revanche, il serait disponible pour les JO.

Rudy GobertC’est un problème auquel sont confrontés bon nombre de joueurs Français évoluant en NBA. Rudy Gobert n’échappe pas à la règle. Free agent cet été comme Nicolas Batum, Evan Fournier ou Ian Mahinmi, le pivot de l’Équipe de France se trouve dans une position délicate. Sa saison étant finie, il va falloir maintenant négocier un nouveau contrat et vu les dates du TQO (du 4 au 10 juillet), sa présence à Manille n’est pas assurée comme il l’a lui-même affirmé.

« En ce qui concerne le TQO, qui commence en juin, je n’ai pas encore pris de décision à ce sujet mais je vais tâcher d’être intelligent, et on prendra une décision assez rapidement », a t-il déclaré.

En revanche, si les Bleus se qualifient pour les Jeux Olympiques, Rudy Gobert a bien assuré qu’il serait de la partie :

« Si l’équipe se qualifie, il y a les Jeux en août et je pense y aller. »

Le problème, c’est qu’il faut justement se qualifier et qu’il faudra certainement passer pas l’obstacle turque et/ou canadien. Pas une mince affaire sans trois joueurs majeurs du groupe. Et même si les free agents pourront désormais signer leurs contrats dès le 6 juillet, au lieu du 11, le prix pour de telles assurances est trop élevée pour la fédération. Une chose qu’avait expliqué Tony Parker pour le journal L’Equipe un peu plus tôt dans la saison :

« En termes d’assurance, cela va faire de très grosses sommes et je ne vois pas comment la Fédé va pouvoir tout supporter. À mon avis, ces quatre joueurs (Batum, Gobert, Fournier, Mahinmi) ne seront pas tous là. »

Le début du casse-tête ne fait que commencer pour Vincent Collet.

Crédit photo : (Une) FIBA/Chris Elise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.