Rudy Gobert, un gros chantier pour annoncer la couleur !

Pour ce début de saison, l’intérieur du Utah Jazz Rudy Gobert a réalisé un match monstrueux face aux Portland Trail Blazers (120-100).

Rudy Gobert a signé un énorme contrat sur cette intersaison. Une prolongation XXL à 205 millions de dollars sur 5 ans. Le deal le plus important dans l’histoire de la NBA pour un pivot. Il s’agit donc d’une vraie marque de confiance de la part du Utah Jazz pour le Français.

Et forcément, sur les années à venir, et particulièrement cette saison, Gobert va devoir se montrer à la hauteur de cet investissement. Pour le premier match de cet exercice, on attendait avec impatience de voir l’international tricolore en action. Pour voir comment il allait assumer la signature d’un tel contrat.

Bon, visiblement, Gobzilla compte bien justifier l’engagement pris par le Jazz. Lors de la victoire de son équipe face aux Portland Trail Blazers (120-100), le joueur de 28 ans a ainsi totalement dominé les débats dans la raquette.

Rudy Gobert commence déjà très fort

Sur cette partie, le Jazz a été bien aidé par les difficultés du duo Damian LillardCJ McCollum. Maladroits (11/31), les deux hommes n’ont pas réussi à mettre la machine en route. En face, Utah en a rapidement profité pour creuser l’écart et le match était ainsi déjà plié à la pause.

Et pour construire cette avance, la franchise de Salt Lake City a donc pu compter sur un Rudy Gobert actif. Particulièrement impliqué dans le jeu de son équipe, le Tricolore a rendu une excellente copie : 20 points (à 8/10 aux tirs) et 17 rebonds en 28 minutes. C’est simple, à l’intérieur, il a maîtrisé cette partie de A à Z.

« C’est amusant quand nous jouons de cette façon. La balle a toujours été en mouvement. Et avec cette manière de jouer, les équipes adverses ont toujours du mal à défendre sur nous. Nous avons joué un basket sans égoïsme.

Nous avons toujours réalisé les bonnes lectures et nous avons profité de notre travail défensif pour marquer. Je crois vraiment que c’est difficile de nous arrêter comme ça », a ainsi apprécié Rudy Gobert.

Joel Embiid ne comprend pourquoi il a été snobé au profit de Rudy Gobert

Il s’agit probablement de l’une des clés dans la saison du Jazz. Par le passé, le ballon a été parfois un peu trop monopolisé par le talentueux Donovan Mitchell. Et Gobert avait affiché sa frustration face à son manque d’implication sur le plan offensif. Et un jeu plus collectif devrait probablement lui bénéficier.

La défense au centre du projet

La bonne nouvelle pour Gobert, c’est que le Jazz compte bien se reposer sur son identité défensive pour passer un cap. Avec le natif de Saint-Quentin dans la peinture, Utah veut bâtir son succès sur une défense forte. Puis en profiter pour ensuite faire la différence en attaque.

Avec ses qualités, le Tricolore représente un joueur parfait avec ce plan de jeu. Meilleur défenseur de la NBA en 2018 et 2019, il est donc le leader du Jazz de ce côté du terrain. Et offensivement, il a réalisé de gros progrès depuis son arrivée dans la Ligue pour avoir un impact.

« Il s’agit seulement d’un match. Nous allons en jouer bien plus. Pour nous, le plus important de bâtir une vraie identité avec un style de jeu : avoir une remontée du terrain rapide et surtout défendre », a prévenu le coach Quin Snyder.

Rudy Gobert : « Le contre, c’est une question de fierté »

Quand on peut compter sur des talents comme Rudy Gobert et Donovan Mitchell, ce plan semble plutôt solide !

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.