Rudy Nelhomme : « On va essayer de faire le plus de cartons pleins possible »

Rudy Nelhomme fait le point sur la saison de Poitiers et sur l’état d’esprit de son groupe pour la seconde partie de la saison.

BasketActu : Vous avez eu un début de saison difficile avec pas mal de défaites. Quel bilan faites-vous de cette première phase ?
Rudy Nelhomme : Ça a été une saison plutôt compliquée en effet. En termes de victoires, la situation comptable n’est pas top. Mais l’équipe s’accroche. On a eu une bonne série de matches à domicile et j’espère que ça va continuer parce qu’on a encore pas mal de matches à la maison. On est désespérément à la recherche de cette victoire à l’extérieur qui peut nous faire du bien (ndlr – il a finalement été exaucé vendredi à Limoges).

BasketActu : Comment expliques-tu ce fossé entre vos matches à domicile et vos matches en déplacement ?
RN : On a moins de marge que les autres clubs. Et on se sent bien chez nous, on est plus rassuré et on s’applique beaucoup plus quand on joue à domicile. Le public nous booste vraiment. On a toujours été une équipe qui a besoin d’enthousiasme pour bien jouer. On devrait quand même être capable de jouer à l’extérieur.

BasketActu : Quel a été le moment le plus difficile à gérer ?
RN : Les défaites de 2 ou 3 points. Notamment celle contre l’ASVEL et Strasbourg parce qu’on avait les ballons pour gagner mais on n’a pas su concrétiser. Mais dans l’ensemble, le groupe réagit bien et vit bien ensemble. C’était un super groupe avec un très bon état d’esprit. Ça permet de mieux vivre les moments difficiles.

BasketActu : Vous sentez que vous êtes plus attendus que la saison passée ?
RN : Oui absolument. Et on est peut-être aussi en méforme par rapport à l’an dernier. Ce qui fait qu’on est moins là sur certains détails qui comptent.

BasketActu : On a senti un regain de motivation ces dernières semaines avec à la clé une grosse victoire sur Nancy…
RN : L’équipe a retrouvé un bon rythme, on s’est remis en place défensivement, on a revu ce qu’on était capable de faire. Mais c’est surtout les joueurs qui ont pris conscience que chaque détail était important. Ils se sont rendu compte qu’il fallait qu’ils soient vraiment plus rigoureux. On est plus attendu cette année, il y a plus d’équipes performantes contre nous. Ça change la donne mais on se bat et on va continuer. J’espère que la victoire contre Nancy va être un tournant. Mais avant on a aussi gagné contre Cholet et Chalon. On va juste essayer de faire le plus de cartons pleins possible.

BasketActu : La victoire contre Nancy a été ponctuée par l’impressionnante performance d’Evan Fournier…
RN : Evan est un joueur de qualité. Il arrive à nous apporter énormément dans le jeu donc tant mieux, j’espère que ça va continuer. Après tout le monde a été vraiment investi dans ce match, on a un groupe qui tourne vraiment bien. Evan fait parti des individualités intéressantes au sein de cet effectif.

BasketActu : Carl Ona Embo est le dernier arrivé de l’équipe. Comment s’est-il adapté ?
RN : Carl continue sa progression. Il a fait un passage à l’étranger qui lui a apporté de l’expérience. Aujourd’hui, il apporte énormément à défendre et à amener du rythme. Il sait se montrer décisif par rapport à des situations notamment sur le pick’n’roll. C’est un joueur très complet. Il a mis du temps à s’adapter sur une ou deux situations. J’espère qu’il va nous apporter encore plus parce que c’est un très gros potentiel. On attend toujours plus de ses joueurs. Ceci dit, il fait déjà une très belle saison avec beaucoup de responsabilités. Il arrive à faire tourner l’effectif et ce n’est pas facile quand un joueur arrive dans un groupe qui se connaît déjà.

BasketActu : Comment tu vois la suite ?
RN : J’aimerais la voir avec beaucoup de victoires mais c’est compliqué. Le championnat est difficile, les équipes sont denses et tout le monde peut gagner partout. En s’assurant le maintien, on sera bien.

BasketActu : Qu’as-tu pensé de la Semaine des As ?
RN : On a eu de vrais matches intéressants qui se sont joués de peu. C’est bien pour le basket français dans son ensemble. Le problème du public, c’est que Pau est excentré donc ce n’est pas facile pour tout le monde de se déplacer. Mais c’est vraiment dommage parce qu’on a des matches de qualité avec des joueurs qui ont sorti de belles performances.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.