Rumeur : Nikola Mirotic et Kostas Papanikolaou vers la NBA, Dario Saric en remplacement, Bogdanovic loin des Nets ?

Bojan Bogdanovic et Dario Saric pourraient rester en Europe alors que Mirotic et Papanikolaou traverseraient quant à eux l’Atlantique.

Le jeu des chaises musicales commence tout doucement à pointer le bout de son nez en Europe. Alors que le Top 16 amorce sa phase retour, les grands pontes de l’Euroleague préparent déjà une saison 2014-15 qui pourrait bien se faire sans Kostas Papanikolaou et surtout Nikola Mirotic, des tops prospects attendus outre-Atlantique depuis une paire d’année.

mirotic-625Pour Nikola Mirotic, selon plusieurs sources ibériques, les choses semblent même claires. Les Bulls, qui l’avaient drafté en 23ème position en 2011, l’attendent de pied ferme et lui réserveraient leur mid-level exception. MVP de l’ACB la saison passée et clef de voute du système de Pablo Laso, l’ailier-fort possède toujours un an de contrat avec le Real Madrid et un buyout de 2.5 millions d’euros à même de décourager son plus fidèle prétendant. Seulement, entrant dans sa troisième année post-draft, Mirotic ne sera plus lié par les contraintes salariales des rookies en juin prochain et la signature d’un contrat à 5 millions de dollars la saison lui permettrait de se défaire de son engagement. Doté d’une belle patte à la périphérie, très technique et bon défenseur sur l’homme, le Monténégrin ne s’est pas encore exprimé sur son avenir mais une victoire des blancos en Euroleague pourrait faire pencher la balance en faveur de Chicago.

Pour Kostas Papanikolaou, les choses sont quelque peu différentes puisque les Houston Rockets ne pourront lui proposer qu’un contrat rookie classique. Toutefois, selon Jonathan Givony de DraftExpress, le FC Barcelone ne serait pas contre un départ « tarifé » du Pap, moins d’un an seulement après avoir sorti 1,5 million d’euros pour l’arracher à l’Olympiacos. Avec encore deux ans de contrat, plus un en option, l’ailier hellène possède un buyout d’un million d’euros à faire valoir l’été prochain et ne serait pas contre une expérience dans la Grande Ligue.

I’m told Barcelona is preparing for the fact that Kostas Papanikolaou seems very likely to sign with Houston this summer.

— Jonathan Givony (@DraftExpress) 22 Février 2014

Auteur à l’heure de ces lignes d’un exercice mi-figue, mi-raisin avec les Blaugranas, K-Pap reste tout de même l’un des défenseurs sur l’homme les plus féroces d’Europe et son shoot extérieur semble lui ouvrir les portes de la franchise texane.

Et c’est bien en fonction de ces deux mouvements que tout pourrait se déclencher. En Serbie pour observer le tournoi IJT de Belgrade, lequel a vu le sacre des jeunes de l’Etoile Rouge, Jonathan Givony annonce l’intérêt du FC Barcelone pour Dario Saric en vue du remplacement de Kostas Papanikolaou. Malgré son profil de poste 4 susceptible de dépanner en 3 plutôt éloigné du Pap, la petite perle croate serait chagrinée du manque de considérations des scouts US. Annoncé très gros par les aficionados du basket européen depuis plus de trois ans, l’ailier de 19 ans n’est projeté qu’en fin de Top 10 – début de Top 15 par les sites spécialisés dans la draft. Pourtant très bon cette saison avec le Cibona Zagreb, celui qui est présenté par certains comme « le nouveau Toni Kukoc » avait attiré une bonne dizaine de scouts il y a deux semaines pour son mano a mano endiablé avec Bogdan Bogdanovic, le feu-follet du Partizan Belgrade dont nous vous comptons les exploits dans notre dernier REVERSE. Insuffisant tout de même pour le replacer dans un Top 5 plus en adéquation avec ses dons.

Apparently Saric doesn’t feel he’s ready for the NBA and isn’t happy with his draft projection. Reportedly fired his US and Croatian agents.

— Jonathan Givony (@DraftExpress) 22 Février 2014

 

Barcelona’s GM Joan Creus was at the Cibona game I attended Monday, which is fueling speculation they will be going after Saric this summer.

— Jonathan Givony (@DraftExpress) 22 Février 2014

Dario Saric pourrait donc passer son tour pour la prochaine draft et se laisser tenter par un nouveau challenge dans un club Euroleague, compétition qu’il n’avait que trop peu fréquenté par le passé ; ce qui expliquerait les réticences de certaines franchises. Barcelone aurait ainsi senti l’affaire et dépéché son général Manager sur place afin de prendre l’avance sur son ennemi intime, le Real Madrid, lui aussi intéressé par le phénomène au profil plus en relation avec celui de Nikola Mirotic.

Enfin, côté Nets, le temps n’est peut-être plus au beau fixe avec Bojan Bogdanovic. Le scoreur croate devait rejoindre Brooklyn l’été dernier mais la venue de Zeljko Obradovic l’avait convaincu d’honorer sa dernière année de contrat. Et son arrivée pourrait encore se faire attendre puisque, comme le rappelle Jonathan Givony, le swingman s’est séparé de ses deux agents pour rejoindre le clan d’Aleksandar Raskovic, le représentant de Zejko Obradovic.

I doubt Bojan Bogdanovic is going anywhere. Also fired his US & Croatian agents & signed w/same agent of Fener head coach Zeljko Obradovic..

— Jonathan Givony (@DraftExpress) 22 Février 2014

 

Faut-il y voir un signe ou pas, mais ce changement vient faire écho aux propos tenus par le coach de Fenerbahçe fin décembre, dans lesquels il faisait savoir son optimisme en vue de la prolongation du bail de Bogdanovic. Reste que d’un Bogdanovic à l’autre, il n’y a qu’un pas, d’autant plus que Bogdan Bogdanovic, suivit par les plus riches d’Europe, à commencer par l’Andalou Efes, est également représenté par Raskovic et que les liens entre Obradovic et le Partizan Belgrade, désireux de tirer un maximum de la revente de son joueur, ne sont plus à démontrer.

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.