Salles françaises : La Pro A commence sa mue

La France semble enfin décidée à s’activer sur la thématique des salles.

Mercredi, les grandes instances du basket français ont organisé une « Conférence Arénas Basket » pour faire le point sur l’évolution des infrastructures des clubs français dans le cadre de la candidature de la France à l’Euro 2016.Une réunion signe de la réelle prise de conscience des clubs, du Ministère des Sports mais aussi de plusieurs collectivités locales d’un besoin impérieux de développement de leurs salles.

Sujet brûlant dans le basket français depuis plusieurs années, il semble aujourd’hui évident aux yeux de tous que le développement de ce sport et de ses clubs professionnels passe par la fonctionnalité de ses infrastructures qui, pour une large majorité, sont bien souvent trop petites et trop vétustes pour faire l’objet d’une quelconque attractivité. Il faut bien l’avouer, difficile d’attirer des spectateurs, des investisseurs et des joueurs alors même que l’outil fonctionnel du club ne se veut pas accueillant.

Un problème qui avait été soulevé il y a 3 ans déjà par René Le Goff via son projet de « Nouvelle Ligue ». Le président de la LNB s’était alors ardemment battu pour le développement des salles françaises au point de vouloir en faire une des conditions indispensables à la participation d’un club à la Pro A. Une volonté vivement contestée à l’époque mais qui, aujourd’hui, semble revenir sur le devant de la scène par la force des choses. Une prise de conscience qui pourrait bien remettre en cause la montée de Nanterre dans l’élite à cause de sa très petite salle (1.500 places). Le club de Rouen pourrait lui aussi, en cas de montée, voir ressurgir ses problèmes d’infrastructures qui lui avaient déjà causé bien des soucis il y a quatre ans. Pas sûr que le momentum ne joue en leur faveur cette fois-ci.

Si beaucoup d’équipes sont concernées, celles visant la qualification pour l’Euroleague vont devoir, sans aucun doute, agir le plus rapidement possible. En effet, à l’orée de la saison 2012-13, sauf dérogation, tous les clubs participant à la plus prestigieuse des compétitions européennes devront accueillir leurs matches dans un écrin de plus de 10.000 places. Une exigence qui a déjà pénalisé Nancy, en vue de l’obtention de la fameuse Licence B, et qui pourrait prochainement écarter l’ASVEL si le projet de grande salle continue de s’enliser.

Nos dirigeants commencent donc à prendre conscience de l’urgence de la situation mais se retrouvent à la traîne face à ses concurrents européens qui ont déjà pris de l’avance. On peut notamment citer les exemples de Malaga et de Tel Aviv qui ont déjà prévu d’augmenter la capacité de leurs salles ou encore de Barcelone qui va prochainement en construire une nouvelle.

Les salles aux normes Euroleague :

– Le Palais Omnisport Paris-Bercy : la mythique mais vétuste salle parisienne a accueilli, par défaut, la dernière finale de l’Euroleague. Le projet de modernisation qui avait été envisagé en cas d’obtention par la ville de Paris des JO 2012, devrait enfin aboutir. Une vraie bonne nouvelle.

– Le Palais des Sports de Grenoble : inaugurée pour les jeux d’hiver 1968, cette salle de 12.000 places n’a malheureusement pas beaucoup évolué depuis. Mieux desservie depuis la construction du Stade des Alpes qui lui est joint, celle-ci est toutefois dotée d’un vélodrome inamovible qui la rend quasiment inutilisable pour un sport tel que le basket-ball.

– L’Arena de Montpellier : 14.500 places en configuration concert mais 9.000 places pour les matches de handball, la salle héraultaise pourrait atteindre le quota exigé par l’Euroleague. Élevée au rang d’exemple par la Ministre des Sports et par bon nombre de décideurs locaux, la finalement peu coûteuse (60 millions d’euros) mais très fonctionnelle salle montpelliéraine a permis de rendre attractive une ville très longtemps boudée par son manque d’infrastructures de poids.

Les salles de demain :

Des  »Arenas » – un nom tout à fait temporaire car ces salles devraient faire l’objet d’un  »naming » – de plus de 10.000 places vont voir le jour à Orléans, Dunkerque et Bordeaux. Une bonne nouvelle pour l’Orléans Loiret Basket et pour le BCM Gravelines qui pourront continuer à viser le haut de tableau sans voir le « grand méchant » Jordi Bertomeu les sanctionner. La JSA Bordeaux pourra quant à elle continuer son projet élite sur des fondations plus que solides.

De la même manière, des projets sont lancés à Marseille, Aix-en-Provence, Villeurbanne (?) et même Lille où le stade sera convertible en Arena de plus de 25.000 personnes. Un projet assez similaire à celui de Lille pourrait aboutir en Ile-de-France avec la rénovation du stade olympique Yves-du-Manoir.

Toutefois, afin d’éviter tout camouflet, comme a pu le subir le P-L en jouant un match de championnat au POPB devant une salle vide, tous ces clubs ne devraient seulement utiliser ces grandes salles que pour les matches de championnat les plus importants mais surtout pour les matches de Coupe d’Europe. Une pratique assez répandue en Europe puisqu’elle est notamment utilisée par l’ALBA Berlin ou le Partizan Belgrade.

Un avenir qui s’éclaircit d’autant plus pour notre championnat puisque Chantal Jouanno, Ministre des Sports, s’est voulue plus que rassurante à ce sujet:

« La France aura rattrapé son retard d’ici cinq ans. (…) L’Etat participera à l’effort collectif car le sport répond aux enjeux de société du 21e siècle… Pour l’émergence des Arénas une enveloppe de l’ordre de 50 millions d’euros a été dégagée et nous examinerons avec beaucoup d’attention les projets qui voient actuellement le jour. C’est notre engagement collectif avec le mouvement sportif. »

Ouf…

Tags :
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (72)

  1. Salle Rouen

    Ce qui est dommage c'est que la salle de Rouen est en train de se construire et sa capacité ne dépassera pas les 6000 places quand on connait les ambitions de Rouen,je pense qu'il va falloir en reconstruire dans 5 ans!

  2. MM04

    Et le palais des sports de PAU ? c'est pas une des plus grandes salles de france ?

  3. Micama

    Et le stade construit récemment au Mans ça donne quoi ?

  4. natcat

    "Une enveloppe de 50 millions d'euros délivrée" Ma fois je trouve que ça ne fait pas beaucoup, compte tenu du grand nombre de projets en cours.

  5. jean josé

    Pour info, le vélodrome du palais des sports de Grenoble est amovible. La ville avait d'ailleurs accueilli un match qualificatif a l'Euro 2003 (pas sûr de la date) de l'EdF. Mais il est vrai que c'est pas pour autant la salle la mieux adaptée a la pratique du basket.

  6. bobine

    va falloir les remplir aussi.Pau ne figure meme pas ds le registre euroleague bizarre

  7. Thomagic

    LE problème de Grenoble c'est que l'équipe qui évolue au plus haut niveau sur l'agglo est la N3 (Eybens) Grenoble n'est même pas en N3.. pas top pour la promo du basket. Mais il y a deja eu des matchs de Basket, France-Lettonie puis un final 4 de l'euroligue mais la ça remonte tres loin. Le velodrome est amovible

  8. Ivy42

    Ben la salle de Pau n'atteint pas les 10 000 places, je crois que de mémoires elle fait environ 8500 places .

    D'un coté en France , on est rassuré va y'avoir peu de club qui vont pouvoir la faire cette euroleague . . . à Roanne on est tout content d'avoir une salle rénovée de 5000 places dans quelques mois . . . mais bon pour une ville de 40 000 habitants qui n'a pas des grande finances, on peut guère demander plus =) et puis on sera pas les seuls .

    Je trouve cela idiot quand même cete obligation instaura pas l'euroleague, surtout que 10 000 ca fait quand même beaucoup =)mais c'est quand même bien pour le basket francais qu'on se modernise, et qu'on prenne exemple sur le modèle allemand notamment .

  9. Q

    Lol non même pas si j'en crois l'article c'est l'enveloppe globale qui est 50M…

  10. Q

    Il a encore pris des joues "Barbaque" non? ^_^

  11. Florian

    Il y a un aéroport à Rouen?! Et ben dis-donc j'y vais souvent en seine-maritime et pourtant jamais trouvé de vol pour Rouen (j'habite Nice, et un Nice-Rouen, marseille-rouen ou nice-Rouen via Lyon … Ce serait bien!). De grands visionnaires ces décideurs rouennais en tout cas!!

  12. Tapion (veut le vrai

    le grand stade de Lille c'est 290 millions. La rénovation du Vélodrome c'est 260. Le coût d'OL land encore beaucoup plus.

    Bon alors bien sûr t'as la MMArena à 110 millions… Mais ça revient à comparer le coût de construction d'une salle de 5.000 places avec une de 10.000 voir même plus.

  13. AND11

    La salle de Nancy date de 1999 est elle est déjà dépassée.. Encore pire pour Strasbourg avec une salle construite en 2003… Déprimant.

    Bon, ça fait 3 ans que le Sluc est numéro 1 à l'affluence de pro A. Alors, on peut espérer que la salle soit agrandi pour atteindre 10 000 unités…

  14. elro

    Ridicule!

    Rouen et l'euroleague!

    Soyons serieux!

    ca fait plaisir aux quelques fans, au president qui se fait mousser

    deja que le club se perennisse au haut niveau.

    Ensuite ils pourront avoir d'autre ambition!

    A vouloir mettre la barriere, la chute pourrai etre trop haute

  15. elro

    Rouen que de souvenirs!

    mes années basket à Deville puis à mont saint-agnan!

    ah toute une jeunesse

  16. elro

    A ce que je constate c'est tjs le bordel à ROUEN

  17. elro

    A vous lire!

    Et au dela de vos guerres de clochets!

    C'est les collectivites qui decident

    Bien jouer de la fédé de mobiliser l'etat

    50m c'est pas énorme mais cela peut débloquer certain dossier.

    Par contre la fédé pourrai etre un accompagnateur des differents projets que les club ambitionnent. Veiller à repondre aux criteres euroligue dans un soucis pérenne. Construction de salle multisport. Essayer d'impliquer le privé. le naming est une bonne chose. Tout ce ceci se presente bien

    Mais j'ai comme un doute

    Apporter du professionnalisme et des competences d'etudes et d'architecte que certain club et leur moyen ne peuvent envisager. Ca reduit les couts et ca avancera plus vite

    Tel que c'est parti, ca va etre encore le marché d'empoigne et le cours du bovins

  18. OscarAbine

    Plusieurs trucs.

    – Bien, l'article de m'ssieur Vincent. Avec quelques petites pétouilles mais bien. Cela étant, m'ssieur Vincent, il est sûr que l'Euro sera en 2016 ?

    – Pour l'annonce de Jouanneau, je me méfie grandement : d'une part on est en période pré-électorale avec, donc, promesses en tout genre, d'autre part, y'a a priori pas d'argent dans les caisses, alors pour le basket…

    – pour les salles, on peut pas faire un calcul nombre de places divisé par investissement (ou l'inverse), ça ne reflète pas une réalité. Combien de loges comprendra la salle ? Y aura-t-il des restos donnant sur la salle ? Quels sont les équipements complémentaires à la salle principale compris dans le projet ? Comprend-il des salles annexes ? tout ça fait que le coût d'un projet peut varier dans d'énormes proportions. Ca ne signifie pas pour autant que les édiles rouennais fassent bien ou mal leur travail, je n'en sais rien.

    Quant à Frêche, no comment…

  19. maksim

    Sympa ton article T…. euh Vincent !!!

    C'est pas une critique mais on reconnait bien le style de ta filière dans ton article…

  20. Tapion (veut le vrai

    c'est 2015, confusion avec le football ^^

    Après concernant les salles, je peux te dire ce que je sais sur Montpellier.

    La salle comprend quelques loges placées tout en haut. Rien de transcendant non plus mais au moins il y en a. La partie basse est réservée aux sponsors (enfin pour le handball).

    Les salles annexes ne sont pas un problème vu qu'elle est adossée aux salles expos. Bref il doit y avoir plus de 4 très gros hangars autour. De plus la salle a une partie cachée qui sert notamment de "cours n°2" pour le tournoi de tennis. Idem pour son parking qui existait déjà.

    Pour y accéder, une ligne de tramway va ouvrir d'ici 2 à 3 mois. Sa construction a été prévu bien avant que le projet Arena ne naisse.

    Et niveau restauration, t'as des snacks à l'intérieur mais bon, vu le prix faut avoir très faim ou très soif ^^

    Sinon t'as un resto Réunionnais et un KFC juste à coté.

  21. Le Poutche

    Et si on laissait un peu de côté ces considérations euroleaguesques et qu'on continuait à avoir un championnat sympathique avec Cholet et sa Meilleraie de 5200 places qui joue le titre et Roanne (un peu plus de 3000 places) toujours bien placé ? Est-ce que ce sera vraiment plus chouette d'avoir un championnat avec que des grandes villes qui se rencontrent dans des grandes salles vides. Autant suivre le foot à ce moment-là mais ça sera sans moi. J'ai l'impression qu'on met le pied dans le début de la fin d'une ère et ça va pas être beau à voir. Quand les gouvernements commencent à se mêler de près ou de loin des affaires liées au sport, souvent ça sent la m…

  22. Bucky

    Oui, m'enfin hier soir, sur une radio locale Orléanaise, il y a eu une remise en question concernant la construction de l'Arena : Chantal Jouanno a annoncé donner 50 millions pour les (7 ?) salles… et le maire d'Orléans comptait déjà demander 20 millions juste pour sa salle… comme la ville était déjà en recherche de financement en incluant les 20 millions… donc avec moins d'argent, ce sera beaucoup beaucoup plus compliqué !

  23. Rouen76

    @ OscarAbine: J'ai pris un raccourci, disons très frappant, c'est vrai (Ivts-nb de places). Mais c'est aussi tout le problème de ce Palais des Sports de Rouen. Tout est dit dans le nom : du sport et puis c'est tout ! Montpellier dépense plus mais pour un équipement modulable à souhait (sports, concerts, expo…) avec de la restauration à l'intérieur de l'enceinte, et tutti quanti… Tout ce qui manque à la salle de Rouen qui est orientée sport, sport, sport (salle annexe, muscu…).

    Bref c'était surtout pour souligner le changement de modèle (enter the Arenas) et la manière dont Rouen avait encore raté le coche en terme d'équipement urbain.

    @Florian : ouais c'était la mode dans les années 1980… toutes les agglos voulaient leur aéroport. Même à Rouen, alors qu'on est à 1H30 de Paris et de CDG… sans parler de Beauvais. Il y avait une liaison quotidienne avec Lyon ces dernières années.

  24. GW

    L'Euroleague se transforme en ghetto pour riches avec encore moins d'états d'âme que la Champion's league… Les licences B, l'OBLIGATION d'avoir une salle immense, c'est ce qu'on appelle le fair play sportif…

    Qu'on commence par rendre le basket populaire en France avant de penser à intégrer l'élite ! Combien de nos clubs pourrait remplir des salles de 10 000 places à 70% ?

    La liga ACB devrait être un modèle pour attirer public et sponsor. On a encore beaucoup de chemins avant de jouer dans la cour des grands.

    L'image de marque du basket français est déastreux, des exemples qui me viennent à l'esprit :

    – La qualité des vidéos sur le site de la LNB est tout simplement honteuse… Pas étonnant qu'aucun média ne diffuse d'image du championnat. S'il faut amener son propre matos…

    – Les maillots sont moches… Couleurs, sponsors partout. Je me vois vraiment pas me balader dans la rue avec un maillot orange et une pub le Gaulois en énorme…

    – Les sites internet des clubs ne parlent pas basket et font pas pro du tout (allez voir le site de Chalon par exemple… Le design, la mascotte, l'absence d'articles sportifs tout est cheap ! )

    – Sport + est une chaine élitiste qui ne diffuse pas beaucoup d'autres sports interessants et qui ne fait même pas partie du bouquet canal +. Même réflexion pour Eurosport qui diffuse des matchs européens.

    – La presse écrite se moque de la pro A et même de l'Euroleague. Regardez la place que prend les Play off NBA dans l'Equipe. La fréquence avec laquelle le basket français est critiquée !

    Voila des exemples d'amélioration qui coutent 10 000 fois moins chers à développer que construire un stade à 50M€ et qui donneraient envie à des gros sponsors d'associer leur image.

    Si on veut construire des salles immenses sans avoir de légitimité et de notoriété auprès du public sportif puis du grand public c'est totalement ubuesque. La semaine des As devrait avoir servi de leçons. Pau a une belle salle mais elle ferait 15 000 places ca changerait quoi ?

    En + c'est une belle façon pour la LNB de se dédouaner des problèmes en renvoyant la balle aux collectivités locales et l'Etat, qui sont sollicités pour une partie du cout de la construction et pour tout le travail d'aménagement qui s'en suit… Qu'est ce qu'ils croient ? Que l'Allemagne remplit ces stades de 80 000 places uniquement avec l'effet coupe du monde et la qualité du service ? Et ben non c'est pas si facile, le Borussia Dortmund a 70 000 supporters fidèles même dans la période sans coupe d'europe. La coupe du monde n'a servi que de vitrine pas de catalyseur…

    Bien sur la coupe d'Europe apporte un peu d'argent et des sponsors. Mais le décalage sera tjs aussi grand avec les clubs du top 16 qui progressent plus vite que nous et ont des bases très solides.

    Donc on va construire des salles vides… Qui se rempliront peut etre une ou deux fois par an. Et pour le match exhibition NBA par exemple…

  25. AND11

    Tapion c'est l'argument qui est toujours sortie… Comme en Afrique du Sud pour la Coupe du Monde.. C'est un peu du pipeau quand même, comme une étude le montrait mais j'ai plus le nom en tête.

    Surtout que, si c'est pour faire venir des travailleurs de l'Est pour construire les stades….

  26. Le Poutche

    Et si on se mettait à pratiquer le basket sur du gazon? Voilà qui réglerait le problème des salles. Le SLUC jouerait à Picot devant plus de 20000 spectateurs.

  27. OscarAbine

    Ben, le problème, c'est que ça fait un moment qu'ils en parlent, en EL. Et qu'il n'y a guère qu'un pays où ça n'a pas bougé…

    Quant à dire qu'il n'y a pas de marché sur les grosses agglos, ben… Ca se crée, un marché. Tu sais, l'iPad, ça n'avait pas de marché, avant qu'Apple fasse la danse du ventre pour le vendre… Y'avait pas de demande pour un truc comme ça.

    Sinon, les bleds que tu cites, c'est parce qu'il y a 70 000 personnes qu'il y a des sponsors. S'il y en avait que 7 000 (pour du foot s'entend), il n'y aurait personne.

  28. OscarAbine

    Le rugby avait déjà des stades de grande taille, faut pas dire n'importe quoi non plus, hein…

    Andy : t'es gonflant. L'Asvel a changé deux joueurs en tout et pour tout cette année. Comptes sur tes doigts : Vassallo et Zizic out, Walsh et Pops in, ça fait 2, pas cinq…

    Après, la langue des temps mort, je m'en bats les noix. L'important, c'est que l'équipe soit efficace, le reste… Au Barça, le coach, il cause anglais aussi, hein…

  29. GW

    Jean Boin grand stade ? Yves du Manoir ? Mayol ?

    Même les gros budgets ne se sont pas précipités pour construire un gros stade.

  30. OscarAbine

    Par ailleurs, je pense pas que l'EL ait dans l'idée "d'écraser nos clubs". Elle suit une logique d'entreprise au niveau européen. Et tant pis pour nous si on est pas foutus de s'adapter, c'est le discours sous-jacent.

  31. OscarAbine

    GW : Yves du Manoir a pu accueillir jusqu'à plus de 100 000 spectateurs (y'a longtemps…).

    Mais Charlety, ça le fait. A Toulouse, ça le fait aussi, et ainsi de suite.

    En outre, le parallèle entre basket et rugby ne tient pas debout. D'autant que le rugby, ça ne date pas d'hier, l'engouement médiatique. Le torunoi (des 5 puis 6 nations), ça fait vibrer du monde dpuis très longtemps (Roger Couderc, pour les moins jeunes…), la finale a toujours fait pas mal d'audience sur la télé publique. Parce que "l'équipe de France qui gagne", ah bon, quoi ?

    En outre, tu remarqueras que, quand ils veulent continuer à développer leur activité, les clubs de rugby se penchent sur de plus grands stades, celui de l'OM pour Toulon, par exemple, ou le SDF pour Paris. Parce que ce sont des stades qui existent déjà.

    En basket, on en est à avoir des salles champêtres ou des gymnases. On peut continuer à ne pas bouger, c'est clair que ça va aider à évoluer…

    Cela étant, on peut essayer de continuer à faire la course avec les clubs des autres pays qui ont des F1 comme salles alors que nous on a des 2CV, on aura pas de surprises sur les résultats. En gros, c'est on est ambitieux ou on ne l'est pas…

  32. OscarAbine

    Ca c'est le gros point noir de ces grandes salles : comment les financer. S'il faut compter sur l'argent de l'Etat, ça va pas le faire. Maintenant, il faut arriver à développer les partenariats public-privé, sans que les polititues de couleur différente se mettent des bâtons dans les roues (comme à Villeurbanne, il semblerait…).

  33. OscarAbine

    Sport + n'est pas plus élitiste que Canal+, si on reprend ton raisonnement ! Moi, j'ai la TV via Internet, Orange. Je paye 9,90 € un bouquet supplémentaire pour avoir Sport+. mais j'ai pas envie de payer les 40 et quelques Euros que coûte Canal ! C'est ça qui est élitiste, Canal, pas Sport + !

    Quant aux footeux et aux mecs du rugby, ils regarderaient pas plus le basket si c'était sur C+ Sport, ils râleraient juste qu'on les emmerde avec du basket plutôt que leur match entre deux ringards de D3 allemande…

    Pour la presse, tu mélanges un peu tout, je crois. La LNB donne des infos sur ce qui tient de ses fonctions. Et elle n'est pas là pour faire la promo de ce que fait le club d'Orléans ou de Villeurbanne. Là, c'est au club de le faire. Et c'est pour ça que c'est la presse régionale qui est la mieux informée : c'est la seule à pouvoir disposer de correspondants réguliers attachés au club. Après, oui, les clubs pourraient mieux faire leur comm et diffuser plus largement leurs infos auprès des médias. Mais ils n'investissent pas assez dans la comm, suffit effectivement de voir la plupart de leurs sites Web…

    Pour BS et leurs problèmes d'accréditation, c'est effectivement un archaïsme qui fait que nombre de structures (c'est pas spécifique au basket…) ne "calculent pas" les médias Internet. Ptêt aussi, je suis pas chez BS, qu'ils ne font rien pour corriger le tir. C'est clair qu'une carte de presse les aiderait grandement (même si tu peux très bien être journaliste sans carte de presse,mais y'a plein de monde qui veut pas le savoir…). Et puis laisser Neg' entrer dans les vestiaires, ça serait risqué, tu crois pas ? ;-)

    Après, oui, il y a un problème de qualité de ocmmunication dans les structures du basket français (euphémisme).

    Pour ce qui est de l'intervention de l'Etat, je suis d'accord avec toi. Du reste, c'est bien ce que je défends depuis le début : aux clubs de se bouger pour faire avancer les choses, à eux de signer des contrats public-privé… Mais là aussi, tu mélanges un peu tout, entre les clubs qui pleurent pour des subventions et la Fédé qui gère mal les trucs d'assurance. Ca n'a rien à voir. C'est ptêt symptômatique des mêmes maux, probablement, mais il faut sérier les problèmes, sinon on n'avancera pas. On ne peut pas traiter un problème qu'on ne définit pas correctement…

    Mais, sur le fond, on est plutôt d'accord, finalement ;-)