Sean Marshall fait appel de la décision rendue par le tribunal d’Orléans

L’ affaire Marshall n’est pas encore totalement terminée.

Update : Le litige entre Sean Marshall et Orléans n’est pas encore totalement terminé. En effet, La République du Centre annonce que le joueur a décidé de faire appel de la décision rendue par le Tribunal d’Orléans. La raison provient certain de l’écart entre la compensation que demandait le joueur (250 000 euros) et la somme que lui a attribué initialement le Tribunal.

11.10 Sean Marhsall a définitivement remporté (ou presque) le combat qui l’opposait à son ancien club, Orléans.

Licencié sans avoir jouer un match après que Orléans ait découvert que le joueur avait été opéré d’une hernie discale, Marshall va se voir verser 51 500 euros (au lieu des 250 000 réclamés) pour licenciement abusif selon la République du Centre.

Après une saison passée à Dijon, le joueur US s’est engagé en Turquie cette année pour le club d’Erdemir.

Tags :
Comments

Commentaires (13)

  1. GW

    Est ce que le medecin du club a été lui aussi viré ?

    On se demande a quoi sert une visite médicale…

  2. X

    orléans devait bien se douter que cette affaire aller avoir une telle issue.

    Orléans s'est peut être un peu trop précipité (sans peut être de grande garanties sur l'incapacité du joueur à la pratique du basket) pr se séparer de marshall et prendre ndoye (un joueur avec une bonne mentalité). Si il a été prouvé que marshall était apte à la pratique du basket, il est logique que marshall soit aller au prud'hommes et que l'olb soit obligé d'indemniser le joueur.

    Ce n'est peut être pas fini car orléans a aussi viré troy bell (qui pourtant avait été très performant avant d'être pris en grippe) et zack moss la même saison!!!.

    Que cela serve de leçon aux clubs habitués à changer sans arrêt de joueurs (cholet,asvel, orléans, gravelines, voir nanterre). Si tous les joueurs qui sont coupés sans raisons valables faisaient comme marshall, les clubs feraient plus attention lors de leurs recrutements. Une erreur de casting peut arriver une fois à tous les clubs, mais quand cela se produit chaque saison, ce n'est pas normal.

  3. bucky

    Marshall a pris des risques en reprenant le basket : de l'avis de plusieurs médecins (et pas seulement de ceux du club), il risquait une paralysie.

    Heureusement pour lui, ça n'est pas arrivé mais de toutes façons, arriver dans une nouvelle équipe sans prévenir que l'on s'est fait opérer c'est limite.

    Après, cette année avait été une saison de m***** avec des choix et des considérations plus que bizarres.

  4. GW

    Les prud'hommes aiment bien ce genre de décision bancale "on donne raison au plaignant mais on comprend aussi les raisons de l'employeur donc on lui verse qu'une partie de ce qu'il devrait toucher".

    Soit il gagne le procès et dans ce cas il doit recevoir l'intégralité des sommes qu'il aurait du verser, soit il perd et il ne touche rien.

    J'espère que Sean Marshall est bien conseillé, il peut très bien perdre en appel…