Séance de rattrapage : Monya décisif, la Slovénie dans la douleur, la Grèce fait le taf

Dernière journée des poules pour le Groupe F. Séance de rattrapage.

Lors de cette dernière journée avant les choses vraiment sérieuses, pas ou peu de surprises. La Slovénie se fait peur mais passe, les Grecs déroulent, les Russes assassinent.

Slovénie-Finlande 67-60

Rencontre en accordéon, avec une team finlandaise qui a presque tout le temps couru après le score. Alors que la Finlande recolle à 6 pts, à l’entrée du 4e QT, Erazem Lorbek (14 pts, 6 reb) joue le rôle de l’assassin en scorant rapidement 6 pts d’affilée. On pense alors, logiquement, que la Slovénie va finir le taf tranquillement, sauf que la Finlande n’a pas la même idée en tête. Sursaut d’orgueil, adresse retrouvée, les joueurs d’Henrik Dettmann recollent à 4 pts. Koponen (14 pts) rate un lay-up tout fait, comme un symbole. Le secteur intérieur slovène, avec notamment Lorbek et Begic, a dominé les débats intérieurs. Avec 17 rebonds offensifs, la Slovénie a maîtrisé la rencontre. Shaw « d’ » Huff tient son rôle avec 13 pts et 4 rebonds. Fin de l’aventure pour la Finlande, sans démériter.

Grèce-Géorgie 73-60

Jamais réellement inquiétés malgré un retard de 3 pts à la pause, les Grecs ont fait le métier en 2e MT. En assurant un différentiel de 16 pts au cours de cette période, la Grèce fait ce qu’il faut pour se débarrasser d’une équipe de Géorgie qui ne verra pas Kaunas. La redistribution du temps  de jeu n’a rien changé à l’efficacité défensive construite par Elias Zouros.Vasileiadis (15 pts) sort son meilleur match du tournoi, Marquez Haynes aussi (11 pts, 4 int, mais 5 bp). Devine qui vient dîner en quarts ?

Russie-Macédoine 63-61

Un petit score, des joueurs de talent, des soutiers, de la dureté : c’est un vrai match européen qui s’est joué à Vilnius. Avec une première place en jeu, et l’objectif d’éviter la Lituanie, pas de place pour les arrangements. Malgré une domination sans partage au rebond (45-28), la Russie est pourtant derrière, jusqu’au coup de patte décisif de Monya au buzzer. La Russie prend la pôle, la surprenante Macédoine est 2e. L’axe McCalebbAntic assure encore (31 pts, 15 reb). Kirilenko est porté disparu. Aleksey Shved est solide (14 pts, 6 reb, 4 pds).

Observations en vrac :

  • 1000 spectateurs seulement d’après la FIBA, pour SLO-FIN. Ils n’ont compté que les Slovènes ?
  • France Télévisions n’ayant pas trouvé l’ambassade d’URSS, la décision a été prise par la direction de s’adresser directement au Kremlin pour se rendre en Lituanie.
  • Goran Jagodnik est le seul joueur de l’Euro à courir moins vite que Jasikevicius. Pas simple de sprinter après un test d’âge au carbone 14.
  • C’était sympa SLO-FIN, mais si Sport+ avait eu l’idée de passer RUS-MAC, on aurait regardé aussi, hein…
  • Grand concours BS : Un cadeau au premier qui gagne en jouant chat-bite avec Pero Antic.
  • Kirilenko a dû demander des conseils à Rubio avant le match du jour.
  • La Macédoine n’est pas un cadeau : sans pression, sans rien à perdre, il va falloir s’en défaire.
Tags :
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires

Comments are closed.