Odom a joué, Semih Erden crucifie les siens, le Pana rate le comeback

Tous les résultats de la soirée Top 16 Euroleague du jeudi.

Bhgqd_DCEAApsqSDimitris Diamantidis devient le 14ème joueur à passer la barre des 2 000 points en Euroleague, Juanca Navarro tape son record de passes décisives avec 11 dimes, Lamar Odom fait ses premiers pas dans le Devotion Basketball… et Semih Erden rentre dans le Guiness Book des records au rayon de la plus grosse étourderie all time.

Dans le trou à la pause et presque chanceux de n’accuser 13 puntos de retard, l’Anadalu Efes pensait avoir réalisé le comme-back de la journée en affichant 7 unités d’avance à une minute de la fin grâce à Kerem Gunlum (13 & 7) et un Zoran Planinic (14 pts, 9 pds) revenu d’outre-tombe. Finalement rattrapé par la scoring machine Ante Tomic (26 pts à 11/16) et la Bomba Navarro (17 pts), les Turcs se sont fait tuer par un des leurs : Semih Erden.

Coupable d’une énorme erreur de marquage sur Joey Dorsey, l’ancien NBAer, très décevant depuis de la saison (on est sympas), a offert la claquette de l’égalisation après un lancer franc raté et envoyé ses partenaires vers une prolongation à la fin aussi cousue de fil blanc que celle d’un vulgaire Supercondriaque.

Un come-back également raté par le Panathinaikos, plombé par une première mi-temps haute en couleur des gunners de l’Olimpia Milano. Portée par le tonique Zack Wright (17 pts) et le bondissant James Gist (21 pts), la Green Team avait des envies de « grecquisation » mais une dernière possession gâchée par l’ancien manceau est venue sauver une équipe milanaise aux slips Armani quelque peu souillés. Avec Curtis Jerrells (18 pts) et Keith Langford (10 pts) en version Rucker Park, plus un Samardo Samuels aussi tonique que puissant, le club lombard s’en est donc bien sorti et fait presque oublier ses deux saisons passées sous l’égide de Sergio Scariolo. Presque.

Presque, car le bougre contribue désormais à la décadence de Saski Baskonia. Sous les yeux d’Antoine Griezmann, les néo-partenaires de Lamar Odom (0 pt, 2 rbds) ont gentiment contribué à la victoire d’Unicaja Malaga en creusant eux-même leur trou. Repartis aux vestiaires sous les sifflets, Thomas Heurtel (6 pts, 8 pds) & cie se sont refait la cerise (en même temps…) en réalisant un 15-0… avant de reprendre un éclat suite aux banderilles de Ryan Toolson (14 pts). Vite, que la saison se termine pour les Basques…

Enfin, à Tel Aviv, le Maccabi n’a eu qu’à appuyer sur l’accélérateur pour se défaire de Galatasaray. Dans un match enjoué, Tyrese Rice (12 pts, 5 pds, 4 ints) a régalé la Nokia Arena et permis à la bande de David Blatt de conforter sa place au sommet des charts et ainsi envoyé un signal au CSKA Moscou et Real Madrid avant leurs rencontres de vendredi.

Les résultats :

Emporio Armani Milano  77 – 75  Panathinaikos

Maccabi Tel Aviv  97 – 81  Galatasaray

Laboral Kutxa  71 – 81  Unicaja Malaga

Anadolu Efes  84 – 89 (ap)  FC Barcelone

Tags : , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.