ALL STAR GAME

Qui sera l’évincé des Bleus ?

Vincent Collet hésite vraisemblablement entre Evan Fournier, Thomas Heurtel et Charles Kahudi en vue de l’Euro. Un choix difficile et peut-être crucial.

Quel que soit le choix de Vincent Collet au moment de désigner le dernier joueur contraint de quitter le groupe, l’équipe de France aura belle allure et toutes les chances de bien figurer durant l’Euro. Mais dans les grandes compétitions, tout se joue parfois à un détail. La présence ou non d’un joueur à un moment donné peut s’avérer cruciale et on peut comprendre que le sélectionneur des Bleus ait du mal à se décider. S’il est acquis que Mouhammadou Jaiteh quittera la troupe tricolore, l’identité du dernier réserviste est difficile à déterminer. On ne peut même pas savoir avec exactitude à quel poste ou dans quel secteur Vincent Collet choisira de s’affaiblir. Voici les trois éléments qui paraissent les plus en danger.

Charles Kahudi
L’avantage que présente « L’Homme » est assez évident. Avec lui, Vincent Collet sait qu’il dispose d’un joueur qui ne faiblira jamais en termes d’énergie, particulièrement sur le plan défensif. Kahudi n’est pas du genre à réclamer du temps de jeu ou à se frustrer parce qu’il ne joue pas suffisamment, une denrée rare pour un coach. Cela dit, Collet l’a déjà évincé par le passé et il n’hésitera pas à le refaire s’il estime avoir besoin de davantage de garanties en attaque. Une hypothèse crédible au vu du niveau de jeu des équipes auquel on peut s’attendre dans ce tournoi. Attention toutefois, se passer d’un joueur capable de défendre sur tous les postes dans la veine d’un Florent Piétrus aura aussi ses inconvénients dans certaines situations.

Evan Fournier
Le joueur d’Orlando a un profil d’attaquant pur et polyvalent incomparable dans ce groupe. Aucun autre élément n’a une telle confiance en lui (il n’hésite pas à dire qu’il ne comprendrait pas son éviction et qu’il en a assez d’être catalogué comme « jeune ») et une telle agressivité offensive. Malgré ce qui peut passer pour de l’arrogance, Fournier n’en reste pas moins discipliné et il remplit les tâches que lui assigne Vincent Collet sans broncher. Capable de jouer sur les postes 2 et 3, « More Champagne » devra aussi passer un peu de temps à la mène si Heurtel est sacrifié, ce qui pourrait réduire l’impact qu’on lui connait quand il sort du banc. A l’aise à 3 points ces derniers jours, on peut l’imaginer se spécialiser dans ce secteur durant la compétition. En restant constant derrière l’arc lors des prochains matches de préparation, il pourrait s’assurer un billet pour l’Euro, les Bleus manquant d’artificiers. Sur la forme du moment, il parait être en sécurité.

Thomas Heurtel
Il est assez fou de se dire que Thomas Heurtel, irréprochable pour ne pas dire décisif lors de la dernière Coupe du monde, pourrait être évincé du groupe France. Mais c’est aussi une preuve du niveau atteint par cette équipe depuis 4 ans. Le moindre coup de mou peut tout remettre en cause lorsque l’on ne fait pas partie des cadres, même si on pensait voir le meneur de l’Anadolu Efes grimper dans la hiérarchie après le Mondial. En excluant Heurtel, Vincent Collet se passerait du seul autre meneur pur de son effectif. Un risque incroyable qui se paierait probablement cher en cas de blessure de Tony Parker. Néanmoins, le Bitérois n’a pas donné beaucoup de garanties à son coach depuis le début de la préparation. En back up de TP, on l’a senti un peu juste et brouillon, loin du joueur plein de confiance qui avait assuré l’intérim en 2013 et que toute l’Europe considère comme une pointure en Euroleague.
Quel joueur conserveriez-vous si vous étiez Vincent Collet ?

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.