Solo Diabaté ? « Un diamant brut » dixit Jean-Luc Monschau

Alors que la signature du franco-ivoirien est effective depuis ce samedi, le technicien lorrain n’a pas tarit d’éloges sur sa recrue.

Solo Diabaté à Nancy c’est une histoire logique. Logique puisque le SLUC avait déjà tenté de le recruter l’année dernière. Mais Diabaté avait alors fait le choix de rester à Roanne avec la suite que l’on sait. Vieux routier de la Pro A (plus de 150 matchs au compteur), le combo a encore du travail à faire mais Jean-Luc Monschau rappelle que la base est déjà solide.

« C’est un joueur talentueux, connu et important du championnat. Il a des qualités athlétiques et techniques assez exceptionnelles mais je considère  que c’est encore un diamant brut. Il a une grande marge de progression » (L’Est Républicain).

Reste maintenant à parfaire son entente avec John Linehan dont on ne cesse d’annoncer qu’il serait proche de rempiler avec le club.

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. Loïc

    un poste 1 Solo Diabaté, Kévin Thalien aurait plus de gueule qu'un Solo, John Linehan, avec tout le respect que j'ai pour le Virus, et j'en suis fan, il a fait son temps et on l'a vu cette saison, pour défendre comme il le fait il faut des jambes de feu et il ne les a plu!

  2. hackbuster

    Tête brulée qu'il est, j'attends de voir Solo et Monschau en mode entente cordiale durant toute la saison. Ca risque de faire des étincelles et je mets un billet que la la fin de la saison prochaine, l'un des deux ne sera plus au SLUC.

  3. oscar sienny

    tete brulé ? tu le connais doù ? vs navez aucun contact avec les joueurs mais etes les premier a cracher sur eux !!! cest vraiment nimporte quoi ce qui se dit sur ce site. on vera ce qui se passera pfffffffff

  4. Thewhite

    Moi j'ai coacher solo en cadet
    Un gamin avec beaucoup de talent
    Parcontre ingérable

  5. chrys

    Je suis supporteur choralien. Je puis vous dire que durant son séjour roannais, diabatouille a vachement progressé, notamment au niveau de la vision du jeu et de la maturité, tout en gardant ses qualités physiques, uniques pour la ProA. Il est devenu plus altruiste, ce que n'est pas forcément Amagou.