Le SPO Rouen a les crocs

Conviés en Pro A via une wild-card, Alain Koffi et le SPO Rouen veulent montrer qu’ils ont leur place en Pro A.

Alain-Koffi-Large-EuroleaguePour leur retour en Pro A, le SPO Rouen a battu Le Mans à Antarès lors de la première journée de championnat. Ce succès n’était pas forcément prévu au programme, du moins pour de nombeux observateurs. Car l’équipe normande a une particularité : elle  doit sa présence dans l’élite à une wild-card accordée par la LNB (le CCRB en ayant également reçu une). Avec un nouveau coach à sa barre (Christophe Denis) et beaucoup de nouveaux joueurs (Jean-Michel Mipoka, Daequan Cook, Abdou MBaye…), il a fallu construire un état d’esprit de guerrier pendant la présaison pour être prêt aux rudes joutes de la Pro A.

« Quand le coach m’a appelé il m’a parlé de cet état d’esprit de revanchard qu’il voulait donner à l’équipe avec des joueurs qui ont déjà été bons en Pro A, blessés ou oubliés. Ca forme une bonne petite équipe de gars qui en veulent, qui veulent prouver qu’ils peuvent dominer en Pro A » explique l’intérieur Alain Koffi.

La préparation estivale a d’ailleurs montré que les Rouenais avaient du potentiel avec notamment des victoires contre Nanterre ou bien encore Le Havre. Pour mettre en place le collectif, Christophe Denis a choisit pendant ce mois et demi de baser l’essentiel de la préparation à Rouen. Pour Alain Koffi cela a tranché par rapport aux habitudes qu’il avait dans la Sarthe.

« Au Mans on avait tendance à faire des stages alors qu’ici on est surtout resté à Rouen. On a fait beaucoup de travail de terrain; c’est la philosophie du coach qui veut ça. C’est différent mais ça paye très bien aussi parce que nous on se sent en forme. On va monter en régime au fur et à mesure de la saison ».

Pour aller décrocher le maintien, cela sera une nécessité. Car avec son statut particulier, le parcours du SPO Rouen sera particulièrement scruté, analysé dans les moindres détails. Sur le terrain, les joueurs veulent d’ailleurs s’en servir afin de repousser leurs limites.

« Il y’en a pleins qui disent que la wild-card n’est pas méritée. Maintenant nous on est sportif, on n’y peut rien. On va tout simplement faire notre possible pour garder ce club en Pro A parce que c’est vraiment ça l’objectif et essayer de faire taire les détracteurs, les mauvaises langues en leur prouvant que l’on a construit une équipe solide pour rester en Pro A ».

Verdict prévu pour le mois de mai prochain…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.